Les maitres camarades de hambourg

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2137 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I) Introduction

Selon Bakounine théoricien de l'anarchisme, pédagogue français et philosophe :
« Les enfants ne sont la priorité de personne, ni de leur parents, ni de la société. Ils n’appartiennent qu’à leur futur liberté ».(1)
Une conception qui sera influencée par l’anarchisme et la psychanalyse. On peut la faire remonter à Tolstoï qui créa, en 1859, une école pour les fils despaysans où il n’y a ni devoirs, ni leçons obligatoires, le maître n’étais présent que pour favoriser la spontanéité de l’enfant, la découverte et l’invention.
Des expériences vont se multiplier au XXème siècle, citons, notamment Les Maîtres d’Hambourg sur lesquels est basé notre travail et nos recherches.

II) Biographie

La pédagogie libertaire représente plusieurs instituteurs, le principalfondateur est Schmid Jacob Robert. Ces pédagogues rejetaient « l'idée qu'un État ou une Église puisse décider de ce que les enfants devaient apprendre ». Ils refusaient la notion même de finalité en matière d'éducation. De leur point de vue, l'école n'est pas le moyen de préparer à la vie, mais le lieu de la vie elle-même. Ils espéraient qu’à travers leur pédagogie du "laisser-faire" naîtrait uneauto-organisation du groupe.

J.R. Schmid a publié Le maître camarade et la pédagogie libertaire, en 1936 afin de défendre leurs points de vue et d'expliquer leur théorie. Ce même livre que les éditions François Maspero ont réédité en 1971 mais, qui, à ce jour, ne laisse plus de traces.

III) Raisons de la mise en place de la pédagogie libertaire

Il n’y a pas vraiment de raison à la mise enplace de cette pédagogie, elle a été expérimentée sur base d’une théorie :
« Le seul critère, c’est la liberté, la seule méthode, l’expérience ». (2)
Une pensée qui sera expliquée dans la suite de notre travail.

IV) L'apparition de la cette pédagogie

La pédagogie libertaire est apparue après la première guerre mondiale sous la république de Weimar. Les expériences des maîtres-camarades deHambourg ont débuté dans les années 20, en 1919 plus exactement. Elle a été influencée par Berthold Otto et de Gustave Wynecken.
On pense, sans certitude, que cette pédagogie a été influencée par la politique en vigueur à ce moment-là. Les mouvements sociaux et politiques d’une époque se reflètent dans les théories sur l’éducation. Dans ce cas-ci, l’essor de l’Allemagne à partir de 1918 ainfluencé la conception pédagogique.

V) En quoi consiste cette pédagogie?

Selon les maitres camarades :
"L’éducation a pour but d'éduquer l'enfant pour qu'il puisse accomplir la destinée qu'il jugera la meilleure, de telle façon qu'en toute occasion, il puisse juger librement de la conduite à choisir et avoir une volonté assez forte pour confronter son action à ce jugement".(3)

Ainsi, le but del'éducation libertaire, consiste à participer à l'élaboration d'un individu libre d'agir, de penser et capable de produire un discours critique sur ses propres choix. Le projet anarchiste d'éducation dépasse, donc, la simple accumulation de savoir et se propose de construire un individu capable d'analyse et de recul critique.
Dans les réunions, écrivait déjà J. Guillaume, les enfants serontcomplètement libres :
" Ils organiseront eux-mêmes leurs jeux, leurs conférences, établiront un bureau pour diriger leurs travaux, des arbitres pour juger leurs différents, etc. Ils s'habitueront ainsi à la vie publique, à la responsabilité, à la mutualité; le professeur qu'ils auront librement choisi pour leur donner un enseignement ne sera plus pour eux un tyran détesté, mais un ami qu'ils écouterontavec plaisir"(4)

Cette pédagogie se construit sur différents points :
a) Aucun programme pour la pédagogie libertaire.
Le but principal de cette pédagogie consiste à partir de l'enfant, il est seul maitre de son apprentissage. Pour les maitres camarades, il était impensable que l'Eglise ou toute autre autorité ne décide de ce que les enfants doivent apprendre. Ce sont les enfants...
tracking img