Les marques et les ntic

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 40 (9905 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CONSOMMATEURS,

MARQUES &

NTIC

Chambras Pauline, Fumard Camille, Marie Vincent, Sander Kévin, Saumont Mélissa

1. LES TENDANCES D’AUJOURD’HUI
ET DE DEMAIN

1-1 LES OUTILS
1-2 LE REGARD SUR LE CONSOMMATEUR DE DEMAIN

2. UTILISATION DES NTIC PAR LES MARQUES

2-1 STARBUCKS : TOUT POUR LE DIGITAL
2-2 AIR FRANCE : BLUENITY, UN RESEAU SOCIAL AU CENTRE DE LARELATION CLIENT
2-3 LA POILITQUE DU BUZZ : INUAGURATION DU PREMIER VOL NEW YORK A 380
2-4 DIAGNOSTIC

3. REGARD CRITIQUE / QUAND LES MARQUES PERDENT LE CONTROLE

3-1 PERTE DE CONTROLE POSITIVE POUR LES MARQUES
3-2 PERTE DE CONTROLE NEGATIVE POUR LES MARQUES
3-3 COMMENT RESOUDRE CES PROBLEMES ?

4. BIBLIOGRAPHIE

1. LES TENDANCES D’AUJOURD’HUI
ET DE DEMAIN

1-1 LES OUTILSDepuis quelques années, on constate un réel changement de comportements des consommateurs en ce qui concerne l’achat de produits ou de services et aussi de leur façon de communiquer ou de se renseigner. Les marques ont dû faire face à ces nouveaux comportements et adapter leurs communications afin d’accroître leurs ventes et fidéliser leurs clients. C’est pourquoi, les marques ont de plus enplus d’outils à maitriser afin de communiquer avec leur consommateur. Aujourd’hui, on distingue de nombreux outils sur lesquels les consommateurs sont de plus en plus présents, en voici quelques exemples :

Les réseaux sociaux

En ce début d’année 2010, les réseaux sociaux et le Social Media Marketing sont en plein essor et attirent un public de plus en plus nombreux. De plus, les sitescommunautaires et les blogs ont aujourd’hui un impact immense sur les marques et les sociétés présentes sur internet et communiquer sur les réseaux sociaux n’est plus seulement une opportunité, mais une nécessité. Donc, les marques mettent en place des stratégies de Community Mangement afin d’être au plus près des consommateurs et d’avoir un minimum de contrôle sur la multitude d’informations diffusées etéchangées sur le net.

Voici quelques chiffres clés qui permettent d’évaluer l’impact des réseaux sociaux :

* 77% des internautes français sont inscrits sur un réseau social (Source : Observatoire IFOP des réseaux sociaux – www.ifop.com – Janvier 2010)
* 91% des acheteurs déclarent que l’avis des consommateurs encourage l’achat en ligne (Source : Observatoire IFOP des réseaux sociaux– www.ifop.com – Janvier 2010)
* 8% de bénéfice en moyenne pour les marques les plus engagées sur les réseaux sociaux (Source : Altimer Group – www.altimergroup.com – 2009)
* 46% des utilisateurs de médias sociaux les utilisent pour s’exprimer positivement sur une marque (Source : E.Marketer – www.emarketer.com – 2009)
* 96% des internautes français entre 20 et 30 ans fréquentent aumoins un réseau social (Source : Observatoire IFOP des réseaux sociaux – www.ifop.com – Janvier 2010)
Comme nous montre les chiffres, les marques ont tous intérêt de prendre en compte la dimension des réseaux sociaux dans leurs stratégies. Cependant, les réseaux sociaux comportent divers plateformes qui n’ont pas les mêmes finalités et les marques ne peuvent pas diffuser un contenu identique surl’ensemble des réseaux.

Voici quelques exemples de réseaux les plus consultés par les consommateurs :

Facebook 

C’est un réseau permettant à toute personne possédant un compte de créer son profil et d'y publier des informations, dont elle peut contrôler la visibilité par les autres personnes, possédant ou non un compte. Les informations partagées peuvent être d’ordre personnel ou descontenus présent sur d’autres réseaux ou de sites internet. Aujourd’hui, Facebook est le site internet les plus consulté dans le monde devant la page de recherche Google et les chiffres traduisent le poids important de ce réseau sur le web :
* Plus de 25 milliard de contenus (liens, news, billets de blogs, notes, album photos…) sont postés chaque mois
* Plus de 150 millions de personne...
tracking img