Les mayas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (769 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mars 2013
Lire le document complet
Aperçu du document






La révolutionaméricaine



américaine
La révolution française
La révolutionbelge





Causes :
1763 ( traité de Paris) : fin de la guerre entre l’Angleterre et laFrance
Celle-ci veut faire supporter à ses colonies une partie des frais de guerre.
Les 13 colonies anglaises d’Amérique sont situées le long de la côte atlantique:
Elles pratiquent l’agriculture,l’élevage et le commerce dans les nord et la culture grâce aux esclaves dans le sud.
Elles sont soumises au régime de l’Exclusif.

Elles ont pas de libertés, elles doivent obéir à l’Angleterre.Par la suite, les colons acceptent difficilement des taxes nouvelles: le sucre, le timbre et puis le thé

3 causes :

1) Cause social :

- Opposition entre les privilégiées et lesnon-privilégiés.

Les paysans paient des impôts .
Il y a trop d’inégalités.

2) Cause économique:

Difficultés économiques
Mauvaise récolte
Hausse des prix

3) Cause politique:

- L’absolutismedevient insupportable, les idées des lumières, et l’indépendance circule et la bourgeoisie veut partager le pouvoir.


Avantages :

- L’appartenance de la Belgique aux P-B apportent des avantageséconomiques au point de vue: de la navigation, du dév. du commence et de l’industrie grâce aux colonies.
Désavantages

Les hollandais se croient supérieurs aux belges.
Hors que les belges par rapportaux hollandais sont surchargés d’impôts.
Les belges sont mal représentés politiquement car les lois sont votées en faveur des hollandais.

Les gênes :

Les belges sont gênés par l’exercice duculte => ils n’ont pas la confiance du prince.

Car ils sont catholiques et les hollandais protestants.
Ils sont gênés dans la jouissance de leur liberté d’expression ( censure, presse, le ndls,langue nationale..) et dans l’exercice de l’enseignement.

Création d’un sentiment de supériorité.













Détonateur :

«  La tea party le 16 décembre 1773)
Les colons déguisés...