Les medias et berlusconi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1146 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« Berlusconi , l’oracle en Italie , diaboliser a l’étranger  ».
Silvio berlusconi est l’actuel president de l’Italie. Elu en 1994 il succède a Francesco Cossiga , exercent son 3eme mandant il a detruit la vie politique de l’Italie et mené une politique de repression médiatique et de propagande . Le president est en quelque sorte aprecié au yeux des medias et donc donne une bonne image de luipour la population italienne .Malgès cela plusieurs scandale éclate et font l’objet de debats dans les pays étranger
Quels sont les rapports entre berlusconi et les medias italien ? cela influence-t-il les information italienne ? quelles sont les reaction des médias étranger ?
Dans un premier temps nous aborderons les rappots entre berlusconi et les médias , ensuite de quoi nous engageronsune analyse d’une éventuelle censure des information,et pour finir nous exposerons le rapport de berlusconi avec les médias étranger .
Premierement nous montreron que berlusconi c’est acaparé les moyen de communication de l’information , ensuite nous exposerons ses differente carieres
D’une part , berlusconi est le propriétaire de quasiment tout les média italien sur lequel il exece uneemprise totale . éfectivement durant sa carriere politique l’homme a mené une sorte de polilique visant a s’accaparé tout les médias italiens . chose faite ,le président est également le propriétaire le propriétaire des different journaux nationaux comme c’est le cas de canale 5 , Italia 1 et Rete 4,il giornale , il foglio Libero ect. mais aussi la totalité des chaine nationale de televisionprivée.malgés cela quelque journaux peinent a se demarqué comme par exemple la Republica et l’unita qui sont déléssé par le reste de la presse ecrite .
Dautre part , berlusconi n’a pa toujour été un homme politique : a 25 ans il obtient une licence de droit et devient employé de banque.C’est alors que Silvio Berlusconi obtient de l’argent de nature indéterminée pour créer les « chantiers milanaisréunis ».Il lance ainsi le projet Milano uno (complexe résidentiel dans la région de Milan) qui sera suivi du projet milano due. Ce dernier projet lui procure la base de sa fortune et lui permet de diversifier ses activité . il créer une chaine pour les habitant du milano due, qui est sont premier positionement sur l’echelle médiatique car effectivement silvio berlusconi va créer plusieur chainede télevision par la suite et investira également dans le domaine de la presse , mais aussi dans le secteur de la banque , de l’assurance, La grande distribution le football et les nouvelle technologie. Et pour finir berlusconi se lance dans le domaine de la politique en créant le nouveau parti « FORZA ITALIA »  mais sa cariiere politique n’aura pa été sans embuches : depuis son integration danla politique berlusconi connait des démission du a des procés concenant la corruption .
Deuxiemement , nous démontrerons les propagandes utilisées au profit du parti politique du president et de lui-même
Dans un premier temps, pour éxposé les biensfaits de berlusconi et des changement positifs qu’il a aporté a la population italienne et a l’Italie et critiquer les idée des autre partis silvioberlusconi n’a pas de quoi avoir peur et est meme très aprecié par la population ce qui lui a valu un troisieme mandant du en majorité par la censure des information sur le politique et la politique de berlusconi : c’est le propriétaire des chaine de l’information regardée par les citoyens italien , il n’a donc aucune difficulté a traité de sujet politique en favorisant le gouvernement en place eta en quelque sorte détruire et donner une allure négative des idées de l’opposition . Ses avantage lui permetent aussi de ne pas exposé ou d’aprofondir les different scandale politique ou sur sa vie privé comme cela a été le cas de la jeune fille Ruby qui a participer sous l’invitation du president a des soirés quelque fois « intimes ». Mais bien évidement emilio fede , le redacteur en chef...
tracking img