Les medias

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1200 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Racisme et médias

Teun A. van Dijk, Université d’Amsterdam, Universitat Pompeu Fabra, Barcelone

La mauvaise nouvelle : Les médias participent du problème

Toutes les études sur le rôle joué par les médias occidentaux “blancs” dans la reproduction du racisme arrivent à la même conclusion : de nombreux médias constituent l'un des éléments du problème du racisme. Heureusement, àl'heure qu'il est, les journalistes sont de plus en plus nombreux à en être conscients et souhaitent que les choses évoluent.

Les journalistes savent que la partialité des médias peut être explicite et flagrante, comme c'est le cas dans les tabloïds britanniques, et que la presse de qualité, de manière plus subtile et indirecte, n'est pas non plus exempte de tout reproche. Dans les deux cas,la tendance générale est souvent la même : les médias, aujourd'hui aussi bien qu'il y a 50 et 100 ans, tendent à assimiler les étrangers, les immigrés, les réfugiés ou les minorités à un problème et s'y réfèrent par eux plutôt que comme une partie intégrante de nous.

Les autres sont alors stéréotypés, marginalisés et exclus à maints égards dans l'écrit et l'audiovisuel : la sélectiontendancieuse de sujets d'actualité (le plus souvent le crime, la violence, la drogue ou les franchissements clandestins de la frontière), les gros titres, les images, la mise en page, le choix des mots, les métaphores et les nombreux autres caractéristiques négatives des nouvelles et articles de fond concourent à présenter systématiquement les immigrés et les minorités non seulement comme différents maiségalement comme un groupe anormal, voire une menace. Alors que leurs actions négatives tendent à être grossies par l'emploi de toutes les techniques peu rigoureuses de l'information, les nôtres tendent à être atténuées, cachées ou niées quand il s'agit de préjugés, de discrimination et de racisme. Et tandis que leurs contributions économiques et culturelles à la ville ou au pays sont passées soussilence, notre prétendue tolérance et les quelques bonnes actions que nous faisons pour eux sont mises en valeur.

Les journalistes compétents issus des minorités (même lorsqu'ils parlent couramment la langue employée dans les médias en question) sont rarement embauchés. Les journaux de renom en Europe n'emploient guère des journalistes issus des minorités comme reporters, et moins encore,comme rédacteurs en chef. Aussi l'approche de la majorité vis-à-vis de l'actualité d'événements concernant les minorités ethniques reste-t-elle dominante, pour ne pas dire exclusive, dans les salles de rédaction. Les informations n'émanant pas de l'élite “blanche” lors de conflits ou d'incidents ethniques sont jugées moins crédibles ou moins dignes d'être présentées au public et tendent alors à êtrepassées sous silence ou à être moins citées.

Il s'agit ici de faits établis et parfaitement documentés qu'ont fait apparaître de nombreuses études. Pourtant, certains journalistes persistent à nier le rôle des médias dans la perpétuation des inégalités ethniques et du racisme. Au reste, ils ne sont pas les seuls. La dénégation ou la sous-estimation du racisme sont caractéristiques de toutesles élites blanches - également dans les domaines de la politique, des affaires et de la science, ainsi que de la police ou d'autres organismes publics. S'il arrive que le racisme soit traité dans les médias, il est en général attribué aux autres : aux quartiers pauvres, à d'autres pays, ou même seulement à l'extrême droite (présente en France avec Le Pen ou en Autriche avec Haider). Ainsi, le rôlejoué par les médias eux-mêmes dans la perpétuation du racisme ne fait jamais les gros titres.


La bonne nouvelle : Les médias peuvent prendre part à la solution...

Même si des études confirment le sombre rôle des médias dans les sociétés multiculturelles contemporaines, on note également une tendance plus positive.

Certains journalistes ont pris conscience de cette situation et...
tracking img