Les membres et l'estomac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (759 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les membres et l’estomac, Fable de La Fontaine.

Un récit plein de vivacité

-> Une histoire simple où le lecteur comprend aisément le récit
-> (v.1->5) => Préambule qui annonce le projetd’écriture (v.1, 2) et propose le
parallèle entre la royauté et l’estomac (v.4)
-> Récit qui est bref (qui commence au v.6 et se termine au v.23)-> Retour au v.24 de ce parallèle entre la royauté et l’estomac et ces
conséquences (= Interdépendance entre le peuple et le roi)
- Exemple d’interdépendance : (v.28, 29)
- Exemple historiqueantique (Ménénius)
-> Différents vers utiliser (Hétérométrie)
- (v.1->4) = Octosyllabe (Messer = Ironie)
- (v.5) = Alexandrin (=rupture du rythme)- (v.6) = Personnification du peuple qui annonce la révolte
- (v.7, 8) = critique humoristique ; où le terme de « Gentilhomme »est une apposition à l’inaction.
-> Utilisation du dialogue qui garantit la vivacité : (v. 9->13)
- (v.10) : Accumulation de verbes d’actions (Interpelle) : travailPénible -> Plainte des membres (peuple)
- (v.11) : Injustice sociale avec césure à l’hémistiche qui montre que leroi profite alors que le peuple, lui, n’en profite pas
-(v.12) : Une insistance qui montre que le peuple n’en profite
vraiment pas (négationrestrictive ne que)
-(v.13) : Répond au v.7 qui met en valeur l’inaction
-> Conséquence immédiate (v.14 « Ainsi dit, ainsi fait)
Décision très rapide
-> (v.15)Suppression du verbe cesser. Verbes mis a l’infinitif
Rapidité d’action à partir du vers 13.
Ce récit s’appuie sur les textes Esopiens mais aussi ceux de Rabelais
Le quart livre 1552...
tracking img