Les modifications corporelles chez les ado

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1347 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Travail de fin d'étude : Sciences sociales
Les modifications corporelles

Thème du travail: Les modifications corporelles (piercings, tatouages, implants) chez les adolescents.

Questions de départ: Pourquoi dans notre société actuelle, les modifications corporelles sont-elles en pleine expansion chez les adolescents?

Qu'est ce qu'une modification corporelle ?

Lesmodifications corporelles sont un ensemble de pratiques plusieurs fois millénaires consistant à modifier son corps de manière éphémère ou permanentes.

Le piercing est une pratique de modification corporelle ou simplement d'esthétique, qui nécessite de transpercer la peau à l'aide d'aiguilles (blades, spécialement conçues pour le Body Piercing) ou avec un cathéter (aiguille à canule) afin d'ymettre un bijou de façon durable.

Le piercing microdermal est un implant inséré sous la peau. Il est composé d'une barre plate en forme de T et d'un embout vissable.

Le tatouage est une action de tatouer, de dessiner sur le corps en introduisant des matières colorantes sous la peau au moyen de piqûres.

La scarification est un motif sculpté sur la peau (à l'aide d'un scalpel) et deretarder la cicatrisation de façon à ce que le motif se voit le plus possible.

Avant d'être un phénomène à la mode, le piercing a une origine tribale. En effet, des sociétés primitives, utilisaient les bijoux corporels, tout comme le tatouage ou les scarifications, soit pour des raisons purement esthétiques, soit de manière rituelle pour affirmer son appartenance à une caste particulière.

Piercingà l'oreille: En Afrique, les tribus stretchaient les trous et plus ils étaient grands, plus grand était leur rang social, cela permettait de distinguer les personnes riches des personnes pauvres.

Piercing au nez: Il date du Moyen-Age il y a 4000 ans, il s'est ensuite répandu en Inde au XVIème Siècle, là aussi il permettait de distinguer les personnes riches des personnes pauvres.

Piercing auseptum (cloison nasale): Il vient des Papous et autres tribus tribales très anciennes, on ne sait pas pourquoi exactement ils pratiquaient ce piercing.

Piercing à la langue: Les Aztèques et Mayas, se piercaient la langue pour communiquer avec les Dieux lors des rituels.

Piercing à la lèvre: Les tribus africaines se piercaient la lèvre pour séduire. Les femmes africaines portaient desplateaux sur la lèvre pour exciter les hommes.

Piercing au sein: Les Romains se piercaient les seins pour tenir leur cape et montrer leur hauts grades. Ce piercing représentait la force, la virilité et l'endurance.

Même si le tatouage est une pratique ancestrale, on ne sais pas encore le situer dans le temps. Le mot tatouage vient de « TA-ATOUAS », combinaison de la racine « TA », littéralement «dessin inscrit dans la peau », et du mot « ATOUA », qui signifie esprit.

1 Le tatouage était pratiqué par les Égyptiens dès 2000av.J.-C. On pensait que les tatouages offraient une protection contre la malchance ou la maladie. Ils servaient aussi à identifier le statut ou le rang, ou l'appartenance à un groupe. Leur utilisation la plus courante, était comme décoration.

En Europe, les romainsutilisaient le tatouage pour marquer les mercenaires, les esclaves, les criminels et hérétiques.

En 1769, le capitaine Cook fit un voyage à Tahiti et ramena avec lui la culture et la mode du tatouage en occident.

En 1891, Samuel O'Riley invente la machine à tatouer électrique, ce qui permet de gagner en rapidité, en finesse d'exécution, diminuer la douleur et avoir une meilleure hygiène.Vers 1970, le tatouage est à la mode, ce qui était destiné aux marginaux rentre dans les mœurs des médecins, artistes, hommes d'affaires, .

En règle générale, pour les parents, tatouage et piercing sont synonymes d'images plutôt négatives comme la marginalité, la révolte, l'automutilation.
Alors que chez les jeunes, on parle d’esthétique, d’appartenance au groupe et de cap à franchir. Même...
tracking img