Les mondes arctiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2200 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ETUDE DE CAS: LES MONDES ARCTIQUES

INTRODUCTION

Le monde arctique correspond à la région entourant le pôle Nord, et concerne cinq pays, bordant l'océan arctique : le Canada, les États Unis ( l'Alaska), le Groenland, la Russie et la Norvège.

Le monde arctique

Nous avons choisi de traiter le Canada, c'est à dire en particulier la zone du Nord avec les iles Victoria par exemple et leterritoire du Nunavut. Comment le Canada, point géostratégique du monde, arrive a utilisé son milieu bien que contraignant pour développer son commerce ?A utiliser et économiser malgré tout ses richesses ?Et en quoi est-il un enjeu pour les équilibres mondiaux ?
Nous répondrons à ces questions à travers les trois grandes partie suivantes.

I- Un milieu contraignant et une nouvelle frontière

LeCanada est un pays situé entre les océans Pacifique et Atlantique, dans l’hémisphère Nord, près du cercle polaire, et ayant pour voisin l’Alaska et les États-Unis, avec lequel il a une frontière de plus de 8 800 km.
Sa situation géographique lui permet d'entretenir des échanges avec les régions d'Asie-pacifique et d'Europe.
Avec ses 9984670 km², le Canada est le deuxième plus grand pays dumonde, mais cette vaste superficie, regroupant de vastes zones maritimes et continentales, entraîne des problèmes de communication entre les différentes villes (surtout au Nord où les villes sont encore plus éloignées, comme en témoigne la carte ci-dessous).
En effet, la densité de population au km² est de 3,3 habitants, ce qui place le Canada au 184ème rang mondial.

Carte des principales villescanadiennes

On ouvre progressivement de nouvelles routes commerciales comme les passages nord-est (long du littoral russe) et nord-ouest (long des côtes américaines). Autrefois l’accès n’était possible qu’avec des brise-glace, très couteux et polluants. Il sera désormais possible de relier le Pacifique et l'Atlantique sans passer par le canal de Suez.

Grâce à cette meilleure accessibilité(désenclavement), le Canada devient une région à aménager et mettre en valeur pour exploiter ses ressources naturelles convoitées (les forêts, l’énergie, l’eau en abondance, ainsi que les minéraux et les métaux).

Au niveau démographique on constate par conséquent que la population est passée de 17 909 000 habitants à 33 739 900 en moins de 50 ans, elle a donc quasiment doublé, comme nous letémoigne le graphique ci-dessous. Cette augmentation a eu lieu grâce à l’immigration et à la progression naturelle.
La plupart des immigrés sont venus en tant que réfugiés politiques, scientifiques ou en tant qu’employés de l'État ou de grandes entreprises.
Les populations autochtones( premiers peuples d'Amérique du Nord que sont les Inuits, les Métis et les Indiens) du Canada sont en hausse etglobalement plus jeunes que la population totale, mais elles vieillissent.
Le mode de vie des Inuits est ,en outre, menacé à cause de l’urbanisation : les enfants abandonnent la vie traditionnelle, et le peuple se voit forcé d’adopter un autre mode de vie.

|  |1er avril 2009 |1er juillet 2009 |1er avril au 1er juillet 2009 |
| |Nombre d'habitants |variation en % |
|Canada |33 618 648 |33 739 859 |0,36 |
|Terre-Neuve-et-Labrador |507 528 |508 925 |0,28 ||Île-du-Prince-Édouard |140 246 |140 985 |0,53 |
|Nouvelle-Écosse |937 752 |938 183 |0,05 |
|Nouveau-Brunswick |748 930 |749 468 |0,07 |
|Québec...
tracking img