Les montres molles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (305 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
" La persistance de la mémoire", populairement connue comme "les montres molles ", a été peint par Salvador Dali en 1931 entre Cadaqués et Paris, où il a été achetée par unmarchand de New York avant de tourner dans plusieurs musées puis d'intégrer le fonds permanent du MOMA.



Salvador Dalí a peint ce tableau en pleine époque surréaliste, lors d'unepériode de transitions personnelle et créatrice. La persistance de la mémoire, allégorie de l'immortalité, est une des oeuvres les plus puissantes de Dalí et l'une des plus connues del'art mondial. Ce tableau est né lorsque Dali, après un dîner terminé par du Camembert, a entamé une réflexion compulsive sur les mystères des éléments durs et mous, puis s'estimmédiatement mis à travailler, frénétiquement et toute la nuit, en introduisant sur la toile trois montres à demi-fondues.

Le tableau représente les célèbres « montres molles »devant un paysage de Catalogne. Dalí a voulu représenter le mou opposé au dur sur cette peinture datant de 1931. Dalí a d'abord peint le décor de cette toile, un paysage désertique dePort Lligat, où Gala, sa femme et lui avaient acheté une maison de pêcheur. Après sa première esquisse, il ne savait pas comment compléter le tableau. C'est au moment d'aller dormirqu'il se souvint de la mollesse du camembert qu'il avait mangé plus tôt. Appliquant sa méthode surréaliste, dite par lui-même paranoïa-critique, il laissa la mollesse du camembertse présenter à son imagination et réinterpréter sa hantise de la mort, comme mollesse du temps, en montres molles.
Il reprend cette évocation vingt ans plus tard, sous l'influencemanifeste de sa lecture artistique des avancées scientifiques (de la physique quantique en particulier), avec une toile intitulée "Désintégration de la persistance de la mémoire".
tracking img