Les mots de sartre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2916 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Mots
Jean-Paul Sartre

Récit autobiographique composé par Jean-Paul Sartre et publié en 1963 et 1964 pour Les Temps modernes, les Mots racontent son enfance de 4 à 11 ans. L'ouvrage est divisé en deux parties, « Lire » et « Ecrire ». Au-delà du récit chronologique traditionnel, l'autobiographie porte aussi sur une réflexion concernant la littérature, l'écriture et l'identité. Sartre porteun jugement rétrospectif très abrupt sur la manière dont il s'est construit psychologiquement étant enfant, en s'imaginant élu de la littérature et futur grand écrivain. Comme souvent chez Sartre, donc, l'écriture vient confirmer une rupture certaine avec une étape passée de l'existence.

RESUME DU RECIT
Partie 1 - « Lire »
Partie 2 - « Ecrire »
LA VERITABLE BIOGRAPHIE DE SARTRE
AXESD'ANALYSE
Une autobiographie non-conventionnelle
Le rapport à la littérature
Le schéma de Philippe Lejeune

I- RESUME DU RECIT

Partie 1 - « Lire »

Dans cette première partie, Sartre évoque sa famille, qu'il s'agisse du côté maternel ou paternel.
Charles Schweitzer a hérité de son père un goût prononcé pour le sublime; il a de plus reçu une éducation protestante qui a orienté sa spiritualité.Après ses études, il opte pour une carrière de professeur. Il épouse Louise Guillemon, une femme catholique quelque peu cynique, qui fait preuve de finesse d'esprit mais reste rigide et froide.
Ensemble, ils vont avoir une fille, Anne-Marie, « une grande fille délaissée » qui à son tour se marie. Elle épouse un officier de la marine originaire du Périgord. Il s'appelle Jean-Baptiste Sartre etlui fait un enfant et décède. L'enfant est prénommé Jean-Paul.
Le jeune Jean-Paul, que l'on surnomme « Poulou », vit une enfance plutôt heureuse à Paris , rue Le Goff, entouré de ses grands parents (« Karlémami ») et sa mère,une femme puérile. Son héritage, car il est petit-fils de clerc, prédestine Poulou à être un « bien culturel » humain. Son environnement est donc envahi par les livres.D'abord, il écoute sa mère les lire, puis il apprend à lire pour atteindre le pouvoir de sa mère, et s'y exerce avec un ouvrage d'Hector Malot, Sans Famille. Le jeune garçon aime à se perdre dans l'univers des livres, notamment dans le dictionnaire. Il lit les classiques, dont les auteurs même décédés deviennent des amis.

Malgré toutes ses lectures et le plaisir qu'il y éprouve, le jeune Poulou tenteen vain de réussir brillamment son début de scolarité. Mais son entrée à l'école n'est pas très brillante. Il recherche déjà un sens à son existence, qui lui paraît infondée. Il ne trouve de justification à sa vie ni dans la religion (dont il ne saisit pas le sens), ni dans son rôle familial. Un jour, dans les jardins du Luxembourg, après avoir été ignoré par d'autres enfants, Jean-Paul s'aperçoitqu'il est loin d'être le héros, l'être unique qu'il pensait être.Dès lors, l'enfant se réfugie dans un univers imaginaire peuplé de livres, de films, telle une grande imposture de fiction.

Partie 2 - « Ecrire »

Dans cette partie, le grand-père de Jean-Paul, Charles, se mêle des entreprises d'écriture de son petit-fils. Le vieil homme considère que les premiers écrits de Poulou, c'est-à-direde petits plagiats de romans d'aventures, résultent du choix des lectures de l'enfant.
Peu à peu, un véritable plaisir et une conscience se dégagent de cette nouvelle activité, l'écriture. Mais le grand-père s'effraie à l'idée que l'enfant envisage un jour de vivre de l'écriture; alors Charles lui annonce qu'il deviendra un professeur de lettres et restera un écrivain occasionnel. Jean-Paul seconstitue vaincu et accepte, mais peu de temps après contourne la sentence: « Bref il me jeta dans la littérature, par le soin qu'il mit à m'en détourner».
Dès l'âge de huit ans, donc, Sartre décide qu'il sera un « Parsifal des lettres ». Il s'amuse déjà à fabriquer son passé de futur grand écrivain. Lorsqu'il entre au lycée, vers 1915, soit en temps de guerre, rien n'a changé dans sa vie. Il...
tracking img