Les mouvements migratoires en europe et aux etats-unis dans le second 19e

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2598 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les mouvements migratoires en Europe et aux États-Unis, 1850-1914

Les migrations connaissent un véritable essor en Europe et aux États-Unis dans la seconde moitié du 19ème siècle, particulièrement entre les États, à l'échelle continentale mais aussi mondiale, au point de s'inscrire pour certains dans une première forme de mondialisation en lien avec l'industrialisation des sociétésoccidentales. Elles connaissent aussi un renouveau par rapport à la première moitié du siècle dans la mesure où c'est davantage l'attraction des autres pays qui pousse à émigrer que la nécessité de fuir son pays d'origine, on assiste ainsi à des mouvements migratoires de masse.
Nous pouvons nous demander quels sont les principaux courants migratoires, quelles sont leurs causes et leurs principalescaractéristiques, mais aussi quelle est leur portée, quel est le devenir de ces migrants?
Nous verrons tout d'abord quels ont été les principaux courants migratoires en étudiant leurs causes et leurs évolutions, nous verrons ensuite quels facteurs ont entretenus ces mouvements avant de nous intéresser au devenir des immigrés.

I Des mouvements migratoires divers et en évolution

1)les causesprincipales

Causes de nature économique = facteur dominant
Certaines régions d'Europe sont surpeuplées (alors que d'autres au contraire manquent de main d'œuvre, tout comme les États-Unis), en particulier dans les campagnes, beaucoup émigrent dans l'espoir d'améliorer leurs conditions de vie, que ce soit vers les pays étrangers ou vers les villes (exode rural). Il faut noter que ce courant migratoireest continu sur l'ensemble de la période mais qu'il sera intensifié par moments à cause de crises économiques et agraires ponctuelles (crise de la pomme de terre en Irlande au milieu du 19ème siècle)

Les persécutions religieuses et répressions des nationalités existent encore
Diverses persécutions vont, dans une moindre mesure, pousser des européens à quitter leur pays. Il peut s'agir depersécutions de nature religieuse (à l'égard des Juifs en Russie: «lois de mai» de 1882, pogroms vers 1906 également...), mais plusieurs nationalités sont aussi opprimées dans une Europe où des empires multinationaux dominent encore ( Polonais,
Lituaniens par exemple)

2)les destinations

Un premier courant majeur vers le continent américain:
Les États-Unis seront la principale destination deceux qui traverseront l'Atlantique, près de 50 millions de migrants s'y seront installés sur l'ensemble de la période, ce qui correspond à 55% des migrants européens. Le pays constitue en effet un grand foyer d'accueil, il n'est pas encore peuplé à l'ouest et les salaires y sont plus élevés qu'en Europe, d'où l'émigration de beaucoup d'ouvriers européens, mais aussi d'artisans pénalisés par larévolution industrielle, mais dont les compétences sont très recherchées aux États-Unis. Le pays constitue aussi une terre d'accueil pour les populations persécutées, étant donné sa réputation de terre de liberté, par exemple, d'importantes communautés juives de Russie s'y installeront.
Il faut également noter l'attrait du Canada et de pays d'Amérique centrale et du sud, qui seront choisis par 30% desmigrants: le Brésil attire particulièrement des Allemands, des portugais et des italiens, et l'Argentine des italiens et des espagnols (entre 1906 et 1910, l'émigration en Argentine représentait 17% de l'émigration vers le continent américain).

Des migrations internes au continent européen
Si les migrations vers le continent américain ont connu un essor particulier, un quart des migrants sontrestés en Europe.
Globalement, il s'agit d'une émigration de pays de l'est et du sud vers des pays du nord et de l'ouest, ou vers la Confédération germanique et l'empire Austro-Hongrois, mais pas uniquement puisqu'on observe également une immigration irlandaise en Grande-Bretagne, polonaise en Allemagne ou une immigration belge en France: beaucoup de migrants se dirigent donc vers des pays...
tracking img