Les mutations bancaires

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4624 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre I : Les mutations du système bancaire :
De l’intermédiation de bilan à l’économie de marché

Introduction :
Dès les années 70, le bilan bancaire est considéré comme le reflet réel du profil d'activité des banques. En effet le bilan bancaire résume la situation exacte des profits. A ce titre, tous les actionnaires d’une banque observaient les gains de leurs banques. Les années 80ont porté un nouveau mouvement connu par la libéralisation financière qui avait beaucoup des répercussions sur les banques.
Quels sont les principaux éléments à la base de mutation de système bancaire ?
Quelles sont les nouvelles tendances de l’activité des banques ?
Quels sont les effets sur la rentabilité des banques ?
Pour répondre à ces questions, nous procédons dans une première sectionà distinguer les métiers classiques des banques commerciales (les crédits se font sur la base de collecte des dépôts), et les services bancaires récents Ensuite, après avoir les principales évolutions des services bancaires, on consacra une première sous section relative aux nouvelles activités (à l’actif bancaire, apparaît la titrisation, les produits dérivés, la notionde hors bilan). Une deuxième sous section sera consacrée à l’explication des causes de changement de comportement bancaire.

I - les métiers de base pour les banques : l’intermédiation de bilan :
Les banques commerciales, avec ce modèle, se sont définies comme : « les établissements bancaires qui collectent les ressources dégagées par des particuliers, des entreprises, des pays extérieurs, etles émettent à la disposition d’autres particuliers, entreprises, pays extérieurs pour la couverture des besoins de financement »*Jean pierre Paratat. Il convient alors que l’intermédiation bancaire traditionnelle signifie un fonctionnement du système bancaire sur une base classique : les banques jouaient un rôle d’intermédiation entre les agents qui disposent des capacités de financement enprenant leurs dépôts pour les diriger vers ceux qui ont un besoin de financement.

Selon cette définition, il ressort que les bénéfices bancaires viennent dans une grande partie par les opérations d’intermédiation, en effet les institutions bancaires touchaient les gains de cette opération de transfert des dépôts en crédits. Cette différence se fait entre les taux d’intérêt débiteurs et les tauxd’intérêt créditeurs.
De quoi s’agit il par taux débiteurs et créditeurs ?
1-les différence entre les taux d’intérêt bancaires : Si les métiers de base des banques se divisent entre la collecte des dépôts et l’octroi de crédits, alors la notion de terme créditeur et débiteur vient de ces deux opérations :
1-1-Taux d’intérêt créditeur : Une banque reçoit un dépôt bancaire d’un agent financier, elleattribue sur cette somme un taux d’intérêt, c’est le taux d’intérêt créditeur, il est appelé créditeur parce que la banque recevait l’équivalent d’un crédit.
1-2-Taux d’intérêt débiteur : Cette banque décide de distribuer un crédit à leur client, le montant de crédit est calculé sur la base d’un taux d’intérêt, c’est le taux d’intérêt débiteur, il est appelé débiteur parce la banque doit àleur client une somme d’argent.

Exemple : une banque reçoit, des dépôts de la part des particuliers, une somme de 500 milliards dinars, elle fait bénéficier ces dépositaires par un taux d’intérêt créditeur de 7% chaque année, cette somme sera servie aux agents qui ont un besoin de financement pour cela, cette somme sera transférée vers leurs clients, disant que les crédits bancaires sontcalculés sur la base d’un taux d’intérêt débiteur de 9 année chaque année (on néglige les autres frais bancaires calculés sur la base de crédit : commission sur l’étude de dossier, impôts,TVA,,,).
Après 5 années, les dépositaires veulent retirer leurs fonds, ils reçoivent alors 675 milliards dinars et les emprunteurs vont rembourser 725 milliards dinars. Les bénéfices des banques sont de l’ordre...
tracking img