Les mutations sociales au sein des pdem de 1945 à nos jours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2658 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Depuis 1945, les pays développés d’économie de marché (PDEM)
ont subi de nombreuses et profondes mutations sociales entrainant
un changement radical du mode de vie, des moeurs et sur tous les
plans possibles de la société.
Lorsqu’on s’interroge sur la nature de ces mutations, il se dégage
aisément deux temps distincts dans l’évolution de ces mutations : de
1945 à 1973, premier chocpétrolier et période dite des 30 glorieuses
et de 1973 à nos jours. Toutefois en plus de créer une certaine
opposition qui n’aurait pas lieu d’être, un traitement chronologique
serait prendre le risque de trop privilégier les causes et/ou contexte,
tandis qu’une analyse thématique permettra de mieux étudier la
nature même et les conséquences sociales concrètes de ses mutations.
On peut donc dégagerquatre thèmes majeurs étroitement liés entre
eux, qui peuvent être regroupés en 2 « paires » distincte dont les
sujets qui les composent sont interdépendants, à savoir la
démographie & l’urbanisation et le travail & la consommation. La
politique (dans son sens large), autre facteur de mutation sociale non
négligeable, sera évoquée parallèlement aux deux thèmes définis
précédemment chaque foisque cela sera nécessaire et non pas traité
en tant que thème à par entière pour la raison que la politique
accompagne et/ou entérine les changements plus qu’elle ne les
amorce ou les anticipe (sauf cas exceptionnel), et que de plus elle
représente ces mutations plus qu’elle ne les constitue.
Il faut garder à l’esprit que ces mutations interviennent seulement
dans les pays développés (PDEM),et pour la majeure partie d’entre
eux dans un contexte d’après-guerre, puis durant la guerre froide,
véritable course à l’armement et au développement technologique
avec des retombées très importante dans le domaine civil. Sans
oublier en toile de fond les différents conflits de cette période
(Vietnam, Algérie, guerre du golfe) ou les mouvements contestataire
des années soixante l’avènementdu libéralisme financier ainsi que la
chute de l’URSS. Il est important de souligner ces « paramètres »
car bien que n’étant pas l’objet du sujet, ils ont une importance
capitale en tant que contexte des mutations sociales depuis 1945
Commençons par évoquer l’une des mutations les plus
spectaculaires, les plus profondes et aux ramifications nombreuses,
la mutation démographique. En effet,la population et presque
multiplié par trois en 50 ans. De plus de deux milliards d’individus
en 1950, on passe à six milliard en l’an 2000.
Bien sur cette explosion n’est pas le seul fait des PDEM, mais tout de
même dans l’immédiat après-guerre, la natalité et la fécondité dans
les PDEM explose, c’est le « baby-boom », associé au recul de
mortalité en général (qui se poursuit encore de nosjours) et aux flux
migratoires qui s’accélèrent (afin de satisfaire la demande de mains
d’oeuvres), la population augmente exponentiellement. S’ensuit alors
un rajeunissement de la population dans les années
soixante/soixante-dix qui ne sera pas pour rien dans l’émergence
d’une nouvelle culture et de la contestation que nous évoquerons
plus tard.
Soutenue par la prospérité économique des 30glorieuses et par des
politiques natalistes ambitieuses (notamment en France ou « l’étatprovidence
» alors à son apogée met à disposition des ménages des
aides comme les allocations familiales), le baby-boom se vérifie
également dans des pays n’ayant pas menés de politique nataliste
aussi audacieuse, comme au Royaume-Uni ou aux U.S.A. Il atteint
son apogée dans les années soixante avant deconnaitre un déclin
spectaculaire au début des années soixante-dix pour plusieurs
raison. Tout d’abord le krach pétrolier de 1973 et la crise
économique qui s’en suit (augmentation du chômage etc.) contribue
à dissuader les ménages de procréer. Mais on peut également
attribuer ce renversement à d’autres mutations sociales comme la
maitrise de la fécondité, véritable révolution des moeurs...
tracking img