Les nouvelles guerres du petrol

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1338 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE 1 : LES NOUVELLES GUERRES DU PETROLE |

Introduction :

Aujourd’hui, nous faisons face à une crise structurelle (=permanente, qui dure ≠ conjoncturelle) du pétrole. Il s’agit d’une crise de la demande (≠offre) : jamais la demande de pétrole n’a été aussi forte.

* Quelles sont les implications stratégiques ? Nouvelle Guerre Mondiale ?

I. Une crise pétrolière complexe1. Crise : Un état des lieux

* L’Inde et la Chine (Asie industrielle) sont responsables de la hausse du prix du pétrole.

Depuis 2000, la consommation a augmenté :
* De 70% en Chine
* De 30% en Inde

* La Chine et l’Inde sont responsables de l’augmentation de la demande mondiale de pétrole : le prix du pétrole depuis 2000 a été multiplié par 7.

La Chine :
* Un modèleéconomique fondé sur l’exploitation intensive de matières premières
* Elle représente 20% de la consommation mondiale d’aluminium, 35% d’acier et 45% de ciment
* Pour une même unité, le Chine consomme 7 fois plus d’énergie qu’au Japon

* Afin de satisfaire, non seulement sa population, mais aussi les consommateurs occidentaux

* Développement du parc automobile
* Climatisation* Saturation du réseau ferroviaire / Modèle d’urbanisation (ville étendues)

Capitales économiques de la Chine : Shanghai et Shenzhen

La responsabilité de l’Inde et de la Chine dans la hausse du prix du pétrole et partagée :
* Le Texas représente 40% de la consommation en pétrole de la Chine
* La Californie représente 70% de la consommation en pétrole de l’Inde
* 38% del’essence mondiale est consommée aux Etats-Unis

2. Les déterminants de la crise pétrolière

a) Les raisons fondamentales

* Un épuisement progressif des gisements
* Une estimation très controversée du montant des réserves mondiales : méthode de calcul, exagération par les sociétés pétrolières

* A partir de 1986, l’OPEP a mis fin à son système de vote « 1 Etat = 1 voie ».
* Lenombre de voie est désormais fonction des réserves
* Les Etats majorent le montant de leurs réserves pour avoir plus de poids

* Le Peak Oil aurait été franchi (Peak Oil = le moment où la moitié des réserves mondiales ont été consommées)
* La constitution de stocks de sécurité aux Etats-Unis après le 11 Septembre 2001 (2 mois d’importation)
* La constitution de stocks de sécuritéen Chine
* La dépréciation du $ par rapport à l’€
* La situation politique instable au Moyen-Orient (Iran, Arabie-Saoudite) et au Nord de l’Irak
* Les menaces de nationalisation par les autorités publiques en Bolivie et au Venezuela
* L’augmentation des besoins agricoles mondiaux et la modification des habitudes alimentaires (à la base de l’agriculture industrielle se trouve lepétrole : pétrole engrais graines poulets population)

b) Les facteurs aggravants

* Irak : 2ème réserves mondiales de pétrole, 3ème exportateur mondial en 1990
* Irak en 2008 : 2/3 de son volume d’exportation de 1990

* Les tensions sur les prix du pétrole sont essentiellement dues à la guerre en Irak, et au fait qu’il manque un acteur clé sur la marché mondial.

3. LeBilan

a) Menaces économiques

* L’augmentation du prix du pétrole engendre des famines, voire des disettes : en agriculture, le pétrole représente 1/3 du coût de revient

* Menace pour la production agricole mondiale : de nombreux pays (Afrique du Sud, Nigéria) sont vulnérables à toute hausse de prix

b) Menaces stratégiques

* La Chine et l’Inde ont un besoin vital depétrole. Ils n’hésitent pas à s’allier à des Etats en dehors de la communauté internationale

* Le rôle de l’Iran :
* Liens avec la Chine : 1er ou 2ème fournisseur
* Liens avec l’Inde : projet de Gazoduc

* Au milieu de ce siècle, les grandes puissances que seront Les Etats-Unis, l’Inde et la Chine, vont s’affronter pour l’accès au pétrole. Cet affrontement a déjà commencé...
tracking img