Les ntic

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 32 (7948 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PLAN :

I) L'évolution des NTIC
Qu'est ce que les NTIC ?
Comment ont-elles évolués depuis une vingtaine d'années ?
Quelles sont leurs répercussions sur la société ?

Un inégal accès aux NTIC en France
1) Selon l'âge et le sexe
2) Selon les catégories socio-professionnelles
3) Selon la répartition géographique

Au niveaumondial : Un déséquilibre Nord/Sud
Les pays industrialisés ( France )

http://www.industrie.gouv.fr/biblioth/docu/dossiers/ntic/pdf/4pagescompet.pdf
Les secteurs producteurs des technologies de l’information et des communications (TIC) re-présentent une part estimée à environ 5 % du produit intérieur brut en France et plus de 8 % aux Etats-Unis (horsservices audiovisuels). Ils contribuent de plus en plus significativement à l'investissement et à la croissance. En France, près de 20 % de l’investissement en équipe-ment des entreprises s’effectue en TIC. Ce taux est de 50 % aux Etats-Unis. Ils contri-buent également fortement à la croissance de l’emploi, directement ou indirectement. On observe cependant d’importants écarts entre les situationsnationales.
Part de la valeur ajoutée des secteursproducteurs de biens et services des technologies de l'informationet des communications, hors diffusion audiovisuelle en FranceEtats-UnisAllemagne
L'étude que la DiGITIP a confié à l’IDATE et à Rexecode est précisément destinée à appré-cier la position de la France, en tant que pro-ducteur du secteur TIC mais aussi en tant que consommateur auregard d’autres grands pays industriels1, ainsi qu’à mettre en avant les prin-cipaux facteurs explicatifs de ce positionne-ment et les principaux enjeux pour l’avenir. Le travail est fondé sur l’analyse d’une série d’indicateurs (part du secteur producteur des biens et services liés aux TIC2 dans le PIB, dans l’emploi, dans l’investissement privé, dans la R&D ; indicateurs industriels) et surdes entretiens et échanges avec divers experts et professionnels du secteur des TIC.
Les TIC : un secteur stratégique pour l’économie française En termes de demande, la France compte pour 3.7% du marché mondial des TIC. On observe au niveau mondial :
- une prédominance encore très marquée des marchés de télécommunications (équipements et services), qui concentrent à eux seuls près de la moitiédes ventes du secteur TIC, l’informatique constituant le second segment, loin devant l’électronique grand public,
- une évolution plus rapide des marchés des services par rapport à celui des équi-pements, les premiers représentant au-jourd’hui 70% de l’ensemble.

Depuis le début des années 90, la production en TIC de la France, exprimée en % du PIB, a
1 Etats-Unis et Allemagne de manièresystématique, plus quelques autres pays industriels selon les indicateurs retenus.
2 Dans le cadre de cette étude, nous avons couvert les segments suivants :
- fabrication d’équipements de télécommunications,
- exploitation de réseaux et de services de télécommuni-cations,
- fabrication de matériels informatiques et d’électronique professionnelle,
- conception et l’édition de logiciels etles services infor-matiques,
- fabrication de matériels d’électronique grand public,
- fabrication de composants.
Compétitivité du secteur TIC en France Synthèse
légèrement progressé. Comparée à d’autres pays comme les Etats-Unis mais aussi d’autres pays européens (Irlande) et asiatiques (Corée du Sud), sa position relative s’est toute-fois affaiblie.
Or, l’écart de la France par rapportaux grands pays producteurs de TIC est de nature à ré-duire les opportunités de croissance. Au-delà des fortes fluctuations conjoncturelles, les TIC constituent en effet des secteurs porteurs (dont le marché mondial a cru de 70 % de plus que le PIB mondial au cours des dix dernières an-nées) et qui génèrent par ailleurs des gains de productivité élevés.
Un affaiblissement relatif de la...
tracking img