Les objets dans fin de partie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1359 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction : On remarque souvent dans les pièces Beckettienne un grand dépouillement de l’espace scénique. Dans Fin de Partie nous sommes face à un « Intérieur sans meubles » mais pourtant on rencontre de nombreux objets apparents ou simplement cités. Quel est le rôle et l’importance des objets dans Fin de Partie ? Nous verrons tout d’abord que les objets sont omniprésents dans toute la pièceet qu’ils sont porteurs de sens. Enfin nous verrons quels sont les liens entretenus entre les objets et les personnages.

I – L’omniprésence des objets
a) 3 catégories d’objets dans Fin de Partie.
S’il est un élément indispensable à l’existence des personnages de Beckett, c’est l’objet. Ainsi on retrouvera dans tous ses récits, la trace d’un rapport particulier avec tel ou tel objet. Dans Finde partie on remarque 3 catégories d’objets. Tout d’abord ceux fixés par le décor et exprimés dans la didascalie initiale: poubelle, tableau, rideaux…Ensuite les objets que Clov va chercher tout au long de la pièce: escabeau, lunette, réveil, gaffe, chien en peluche… Qui rythment les déplacements mécaniques de Clov entre la scène et le hors-scène. Puis les objets que le spectateur ne voit pas maisqui sont néanmoins cités par les personnages : buffets, bicyclette, calmant. Ces objets forment l’espace dramatique extérieur à la scène. Ils élargissent l’espace aux yeux des spectateurs.

b) Création d’une ambiance
Finalement les objets servent à créer une certaine ambiance. Dans la didascalie initiale, beaucoup d’objets sont cités : « petites fenêtres », « rideaux fermés », « Porte », « untableau retourné », « vieux drap », « deux poubelles », « un fauteuil à roulettes », « escabeau », « grand mouchoir taché de sang », « un sifflet », « un plaid »…. Mais pourtant la première phrase de la didascalie nous dit « Intérieur sans meuble ». Ces objets ne remplissent pas l’espace mais crée pourtant une ambiance particulière. Tout d’abord une ambiance comique car le lecteur-spectateur sequestionne sur la présence de « deux poubelles » dans un « intérieur ». Comique aussi à travers l’escabeau qui rythme les gesticulations de Clov entre les deux fenêtres. Ainsi la pièce commence par des mouvements silencieux en rapport avec des objets et non par un dialogue ce qui annonce finalement le tragique de la pièce par la disparition du langage. Plus tard on comprendra que ces objets quisuscitent d’abord le rire sont en faite porteurs de tragique : Les poubelles renferment Nagg et Nell, les fenêtres, seul lien avec l’extérieur sont hautes et seul Clov peut les atteindre… Ce qui crée déjà une sensation d’enfermement des personnages qui va se refléter peu à peu sur le spectateur.

II – Le double-sens des objets

Dans Fin de Partie, chaque objet renferme un double-sens. La lunettesert toujours à regarder, l’escabeau à se hisser et fenêtres à voir à l’extérieur mais finalement ces trois objets sont les seuls liens entre les personnages et le monde extérieur. De plus la lunette est un lien avec le public (p.43) « (Il descend de l’escabeau, ramasse la lunette, l’examine, la braque sur la salle.) Je vois…une foule en délire. » Le buffet reste symbole de nourriture mais estdonc aussi celui de la survie et même de la vie tout comme le biscuit ou la nourriture en général (p.18) « Hamm : Je ne te donnerai plus rien à manger. Clov : Alors nous mourrons », (p.20) « Hamm : Pourquoi ne me tues-tu pas ? Clov : Je ne connais pas la combinaison du buffet. ». Le moment avec la bicyclette est porteur de comique et d’absurdité tout comme le chien en peluche mais finalement cesobjets servent à rassurer. De même les poubelles, le fauteuil roulant et le mouchoir plein de sang sont les reflets du handicap. Tous ces objets trahissent la détresse, le déclin des personnages vers la mort et annoncent leurs fins. Les poubelles sont aussi le symbole de l’exclusion de l’amour car les amoureux sont jetés comme des ordures à l’intérieur mais aussi de l’exclusion de la paternité...
tracking img