Les objets transitionnels de d.w winnicott

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1786 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
GEFFROY Diane
Première année à l’ISRP de Marseille

FICHE DE LECTURE DE PSYCHOLOGIE
Les Objets Transitionnels de D.W Winnicott

Texte étudié : Les Objets transitionnels de D.W.Winnicott publié aux éditions Payot (édition 2010)

Mon étude porte sur le chapitre intitulé « Objets transitionnels et phénomènes transitionnels », compris entre la page 25 et la page 64 de l’édition Payot.

I –Présentation de l’auteur

Donald W Winnicott est né le 7 Avril 1896 à Plymouth, dans le Devon au Royaume Uni. Sa famille appartient à la petite aristocratie anglaise. La « fragilité » de sa mère transparait dans les écrits de Winnicott lorsqu’il évoque « l’enfant ayant à prendre en charge l’humeur de sa mère ». Il commence des études de médecine mais est mobilisé en tant que chirurgien à bordd’un navire de la Navy. Nombre de ses amis meurent au cours de la Première Guerre Mondiale ce qui le marquera profondément.

La pédiatrie lui permettra de ne pas exercer une médecine purement « physique » mais de traiter l’individu entier, avec une approcha physique et psychique. Puis, il découvre la psychanalyse et commence sa formation d’analyste en 1923. La psychanalyse d’enfants estalors scindée en deux courants, celui conduit par Anna Freud et celui conduit par Mélanie Klein. D. Winnicott entamera sa formation de psychanalyste avec James Strachey, freudien, et la poursuivra avec Joan Riviere, kleinienne. Mélanie Klein supervisera sa formation mais Winnicott ne sera jamais kleinien, préférant le Middle Group, indépendant.
En 1923, il est nommé dans deux hôpitaux pour enfants.Il y exercera pendant quarante ans jusqu'à sa mort, en 1971, développant parallèlement une clientèle privée dans son cabinet de Harley Street.
Winnicott s’est intéressé au développement du nourrisson en se concentrant sur le rôle joué par l’environnement, et notamment par la mère. Il développe la notion de « mère suffisamment bonne ».
Une autre théorie importante développée par Winnicott est lathéorie du « self ». Lorsqu’un bébé fait un geste spontané, guidé par une pulsion spontanée, cela manifeste le « vrai self ». Selon la réaction de la mère (soit qu’elle favorise l’impression d’omnipotence du bébé soit qu’elle impose son propre geste au bébé), elle favorisera le vrai-self ou plutôt le faux self (faux-semblant fonctionnant comme protection contre l'angoisse et les agressions).
Uneautre théorie de Winnicott est la théorie des objets et des phénomènes transitionnels. Nous allons étudier cette théorie dans la partie suivante.

II - Synthèse du texte

Selon Winnicott, tout individu capable de distinguer son monde intérieur du monde extérieur aurait en fait une troisième partie : une aire intermédiaire d’expérience qui mêle vie intérieure et vie extérieure. De mêmechez le bébé, il existe une aire intermédiaire entre son incapacité à reconnaitre la réalité et sa capacité croissante à le faire. C’est dans cette zone intermédiaire d’expérience-intermédiaire entre le subjectif et l’objectif- que l’objet transitionnel va jouer un rôle important. Mais le phénomène transitionnel ne se limite pas au doudou. Ainsi, la stimulation de la zone orale érogène, lorsque lenourrisson suce son pouce par exemple, est un phénomène transitionnel. Puis, grâce à l’accommodation du schème personnel, le bébé va passer de ces expériences auto-érotiques à un attachement pour une chose (couverture, mélodie, mot, geste…) particulière, qui sera le phénomène transitionnel. Ci cette chose est un objet, on parle d’objet transitionnel. Celui-ci représente le sein maternel. Il vapermettre à l’enfant de « penser et fantasmer ». Il sert de défense contre l’angoisse. C’est la première possession du « non-moi ». Il n'est perçu ni comme faisant partie de la mère, ni comme étant un objet intérieur. L’enfant pense que c’est lui qui a construit l’objet transitionnel et il a donc de droits sur lui : droit de l’aimer et le caresser, le haïr et le mutiler ; il est le seul à pouvoir...
tracking img