Les obligations en s.a. et s.a.r.l. quand les capitaux propres sont inférieurs à la moitié du capital social

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (541 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les obligations en S.A. et S.A.R.L. quand les capitaux propres sont inférieurs à la moitié du capital social

Il arrive durant la durée de vie d’une entreprise qu’elle rencontre des difficultésfinancières.
Quand l’entreprise constate dans les documents comptables que leurs capitaux propres est inférieurs à la moitié du capital social, alors une procédure particulière et réglementé par lecode du commerce est mise en place.
Cela permet également à avertir les associés de la situation de l’entreprise pour qu'ils prennent les décisions qui s'imposent.

1. Situation financière del'entreprise

Les capitaux propres, appelés aussi fonds propres, désignent ce que l'entreprise possède.
Ils s'obtiennent en additionnant principalement le capital, les réserves, les bénéfices nondistribués des exercices antérieurs, le bénéfice de l'exercice, les provisions réglementées et en déduisant les pertes.

A la clôture de l’exercice, si les capitaux propres deviennent inférieurs à la moitiédu capital social, l’expression de capitaux propres remplace celle de l’actif net.

2. Procédure
Lors de l’enregistrement de la perte, les associés (SARL) ou l'Assemblée générale extraordinaire(S.A.) doivent se réunir dans les quatre mois afin de décider
• A dissoudre tout de suite la société ou de poursuivre, malgré les pertes, l'activité sociale,

• Si la dissolution est écartée,régulariser la situation dans un certain délai

• Publier le mois même la décision qu'ils ont prise dans un journal d'annonces légales (coût : environ 150 euros),

• Déposer cette décision au greffe dutribunal de commerce, afin qu'il en soit fait mention sur l'extrait KBis. L'objectif de cette disposition est de protéger les intérêts des créanciers (coût : environ 60 euros).
Le non-respect de laprocédure et des délais entraine la responsabilité pénale des dirigeants.


A défaut de réunion en AGE, toute personne y ayant intérêt (créancier, associé...), peut également demander au tribunal...
tracking img