Les odes a cassandre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (310 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pierre de Ronsard, Les Odes À cassandre.

I Versification.

Forme: Il y a trois strophes. Ce poème est formé de trois Sizains.

Syllabes: Dans chaque vers il y a huitsyllabes.

Allitération: _Dans la première strophe : il y a allitération des sons « R », « S », « P ».
_Dans la deuxième strophe : il y a allitération des sons« S », »L », »A ».
_Dans la troisième strophe : Il y a allitération des sons « O », « N », « V ».

Il y a le phénomène de la Synérèse.

Les rimes: les deux premiers vers de chaquesizain ont des rimes plates puis les quatre autres sont des rimes embrassés. Les rimes sont riches.
Dans la première et la deuxième strophe, les rimes sont féminines alors que dansla troisième, les vers un, deux, quatre et cinq sont féminines et les vers trois et six sont des rimes masculines.

Forme du poème : Il s’agit d’une forme régulière

II Lesfigures de style.

Construit autour d’une rose dont il détaille les atouts, le poème propose une métaphore filée de la femme.
Il y a anaphore du mot « Mignonne », ce mot est répététrois fois dans le poème.

III Compréhension du texte.

On a l’impression que le poème est divisé en deux parties, La beauté de la femme et la stratégie amoureuse.
Le poème insisteainsi sur les qualités remarquables de cette fleur. La rose est tout d’abord liée a une beauté naturelle (soleil, vers trois). Cette fleur métaphore de la femme, reprend toutesles qualités qui peuvent attiser la convoitise du poète. Beauté, élégance, couleurs, la fleur ressemble à la femme jusque dans sa triste fin, la mort de sa beauté. Face à la menace, lepoète offre une invitation amoureuse. Le poète tente de convaincre la femme.

Pour Pierre de Ronsard, Cette joie que la belle lui refuse, la poésie peut la lui offrir.
tracking img