Les ogm

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2991 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES OGM

Sommaire

I- Qu’est-ce qu’un OGM

II- Comment fabrique-t-on un OGM ?

III- Quel est l’intérêt des OGM ?

IV- Quel(s) est (sont) le(s) danger(s) ?

V- Quelle est l’importance des cultures OGM dans le monde ?

[pic]

LES OGM

I – OGM DEFINITION

D’après le Conseil des Communautés Européennes, en date du 23 avril 1990, est défini comme OGM « toute entité biologiquecapable de se reproduire ou de transférer du matériel génétique, modifié d’une manière qui ne s’effectue pas naturellement par multiplication et / ou par recombinaison naturelle » qui est différente pour les autres pays.
En Europe, c’est la technique d’obtention qui différencie une plante d’une autre.
Aux Etats-Unis, en revanche, la différence est pratiquée sur l’équivalence ou non de qualité entredeux plantes. Ainsi, la technique d’obtention n’intervient pas.

Organismes génétiquement modifiés. Organismes dont l’information génétique a été modifiée par introduction d’un gène.

Un OGM est aussi appelé organisme transgénique, c'est-à-dire un être vivant (bactérie, plante ou animal) sur lequel on a réalisé une transgénose. La transgénose est une modification des gènes d’un être vivant parintroduction d’un fragment d’ADN au stade d’ovule ou de jeune embryon au cours d’une expérience (actuellement interdite chez l’homme).
L’introduction d’un ou plusieurs gènes étrangers afin de conférer à cet organisme une caractéristique nouvelle améliorée qui sera transmissible à la descendance.

II- IL EXISTE DIFFERENTES MANIERES POUR FABRIQUER LES OGM
Méthode du cheval de Troie = AgrobacterLa technique de base :
Un gène d’intérêt aux propriétés intéressantes, nommé gène A pour plus de commodité, est identifié.
Ce gène sera prélevé, c’est la phase d’isolement.
Puis la séquence promoteur et la séquence terminateur permettant l’expression du gène dans l’organisme receveur seront ajoutées.
Le code génétique est universel, mais les séquences d’ADN placées en amont du gènepermettant son expression (promoteur et terminateur) varient d’une espèce à l’autre. Il est donc indispensable de munir le gène des séquences spécifiques de l’organisme receveur.
Ce gène A et un gène dit marqueur sont insérés dans un vecteur (molécule d’ADN nécessaire au transfert, intermédiaire entre le génome de départ et le génome d’arrivée.
Le gène marqueur servira à suivre le vecteur au coursdes différentes étapes. Les premières constructions ont utilisé un gène de résistance à un antibiotique. Actuellement, cette méthodologie est de plus en plus remplacée par de nouvelles solutions.

Puis, par différentes techniques, les scientifiques tentent d’insérer cette molécule d’AN contenant le gène d’intérêt dans une cellule somatique. Un ensemble de clones d’une même cellule sont mis enplace afin d’être modifiés. Si un gène marqueur de résistance à un antibiotique a été utilisé, par exemple, il suffira d’ajouter l’antibiotique en question dans un milieu où se trouvent les cellules supposées avoir intégré les constructions. Seules survivront celles qui auront intégré le gène A et le gène marqueur de résistance à l’antibiotique.

La construction sera enfin copiée (vecteur + gèneA + gène marqueur) afin d’en obtenir plusieurs exemplaires à l’identique. (Les vecteurs les plus utilisés sont des bactéries ou des

champignons). Parmi ces vecteurs bactériens, les techniciens utilisent surtout les Agrobacters et les bactéries escherechiacoli.

Deux méthodes sont validées dans la production d’OGM aujourd’hui : la méthode utilisant Agrobacter (expliquée ci-dessus) et laméthode par canon à particules (biolistique).
La première est surtout utilisée pour le colza, la pomme de terre ou la tomate. La seconde est pratiquée pour les plantes comme le soja ou le maïs chez lesquelles le transfert biologique est inefficace.

La seconde méthode, dite de transfert direct ou biolistique, est la plus utilisée aujourd’hui. Cette technique consiste à absorber l’ADN sur des...
tracking img