Les opcvm

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 29 (7024 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire
Introduction
Première partie : généralités sur les OPCVM
Chapitre I : Historique
Section I : développement de la gestion collective
Section II : la création des OPCVM
Chapitre II : Définition
Chapitre III : Rôles économiques des OPCVM
Section I : le circuit bancaire
Section II : la création des OPCVM
Chapitre IV : Fiche d’identité des OPCVM
Section I : les Fonds Communs dePlacement
Section II : les Sociétés d’Investissement à Capital Variable
Section III : similitudes et différenciations entre les FCP et les SICAV
Chapitre V : Les OPCVM : Quels avantages ? Quels inconvénients ? Quels risques ?
Section I : les avantages
Section II : les inconvénients
Section II : les risques
Deuxième partie : fonctionnement des OPCVM
Chapitre I : Les caractéristiques d’unOPCVM
Chapitre II : La valeur liquidative
Section I : politique d’investissement
Section II : modalité et périodicité de calcul de la valeur locative
Section III : modalité de souscription et de résultat des actions et des impôts
Section IV : modalité de souscription et de rachat des actions et des parts

-Paragraphe1 : Les souscriptions
-Paragraphe2 : Les rachats
Chapitre III : Lescommissions perçues par l’OPCVM
Section I : les droits d’entrée et droits de sortie
Section II : les frais de gestion
Section III : les commissions de souscription et de rachat
Section IV : comment comparer les performances des OPCVM 
Chapitre IV : L’environnement comptable des OPCVM
Section I : la notion d’image fidèle
Section II : les principes comptables
Section III : spécificitéscomptables dérogatoires au plan comptable du CGNC
Chapitre V : Fiscalité des OPCVM
Bibliographie/webographie



Introduction

Aujourd’hui, dans le monde entier, les OPCVM connaissent un grand succès. Leur développement peut s’expliquer par les multiples avantages qu’ils présentent aussi bien pour les investisseurs que pour les banques.
Pour les investisseurs l’avantage des OPCVM réside dans unegestion professionnelle qui procure de meilleurs rendements et qui permet une plus grande division du risque. De plus, ces organismes sont soumis à des règles particulières imposées par le conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM).
Par ailleurs les OPCVM étant de simples intermédiaires financiers, bénéficient de la transparence en matière fiscale.
Pour le réseau bancaire, il s’agit decapter une nouvelle clientèle, sinon de conserver celle existante en offrant une gamme de produits attrayante et performante. De plus, c’est un moyen qui permet aux banques de rentabiliser leur activités et titres, en ce sens qu’il :
* Diminue la charge que représente, pour les intermédiaires financiers, les petites lignes et les transactions modestes ;
* Fait disparaître desportefeuilles le plus souvent figés au profit d’une gestion qui va nécessiter des arbitrages et donc générer des commissions (souscription et rachat) ou absorber des frais (personnel…).
Globalement, les OPCVM ont l’avantage d’animer le marché financier et de faciliter le financement de l’investissement productif.
C’est ainsi que les OPCVM assurent le rallongement de la durée de l’épargne des ménages(placés traditionnellement à court terme), pour permettre le renforcement des fonds propres des entreprises faisant appel public à l’épargne et l’alimentation de la gestion de la dette public. De plus, les ménages vont s’habituer à se doter d’un système de retraite en partie, basé sur la capitalisation.
Ils permettent donc la mobilisation de l’épargne auprès de différentes couches de la population etsa canalisation vers le marché financier.
Les OPCVM ont tous le même mode de fonctionnement et de gestion conduisant certains à de meilleurs résultats en termes de performance.

Quel est alors le mode de fonctionnement de ces OPCVM ?
Ainsi plusieurs questions sont liées à cette problématique :
* Qu’est ce qu’un OPCVM ?
* Quels sont les rôles économiques des OPCVM?
* Quelle...
tracking img