Les oreillers magiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 37 (9136 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES OREILLERS MAGIQUES

EVGENIOS TRIVIZAS

ÉDITIONS PATAKIS, ATHÈNES, AVRIL 1991

Résumé

Un pays sans ciel. Un gouvernant cupide avec un télescope en or et une plume noire. Un conseiller infernal. Une loi qui interdit la semaine du Carnaval et les anniversaires. Un magicien sournois. Un coquelicot rouge et des nombreux oreillers qui sont fabriqués pour priver les citoyens des rêves. Maisles rêves ne disparaissent pas si facilement. En revanche, ces petits rêves, qui ne font pas grande impression, se multiplient jusqu’à ce qu’ils deviennent une trombe, un ouragan et ils jettent un pave dans la mare…Un jour à la Ville du Ciel…

TABLE DES MATIÈRES

Biographie d’Evgenios Trivizas
Son style (son langage littéraire)
CHAPITRE 1 :Le plume noir et le téléscope en or
CHAPITRE2 :L’assemblée secrète
CHAPITRE 3 :L’invention de Savrilios
CHAPITRE 4 :Les oreillers cauchemardesques
CHAPITRE 5 :Antonis apprend le secret
CHAPITRE 6 :Les oreillers anti-cauchemardesques
CHAPITRE 7 :Les rêves et les espoirs
CHAPITRE 8 :La fête et la vengeance
Commentaire

BIOGRAPHIE D’EVGENIOS TRIVIZAS

Evgenios Trivizas est diplômé de la faculté du Droit et des Sciences Économiquesd’Athènes, docteur en Droit de l’Université de Londres (LSE) et professeur de la criminologie comparée à l’Université de Reading.

Il a également enseigné Criminologie et Science pénitentiaire et a donné des conférences sur le droit criminel à l’Université de Pantios (Athènes), au Bramshill Police College, à London School of Economics et à Central London Polytechnic, il a dirigé le Centre Des RecherchesCriminelles de l’Université de Reading et fut membre de l’Entreprise Internationale de Droit, du Conseil de l’Université de Londres, et du Comité des Recherches de l’Entreprise Américaine de Sociologie.

En ce qui concerne la littérature, elle l’a attiré de son plus jeune âge. Il a commencé à écrire à l’âge de seize ans.Il a écrit un livre pour les adultes ( L’amoureux pompier) et plus de centlivres pour les enfants, parmi eux trois séries de bandes dessinées. Récemment, le Tribunal Grec a interdit à l’entreprise de Coca-Cola de s’arroger et utiliser le titre de ses bandes dessinées pour une nouvelle campagne publicitaire.

En Grèce Evgenios Trivizas a été prime pour l’ensemble de son oeuvre avec les prix de la part de l’Union des Hommes des Lettres, du Cercle des livres pour lesenfants, et de l’Union Féminine de littérature.En Angleterre et aux États-Unis, il a reçu parmi autre: Parent’s Choice Amazing Accomplishment Award, Sheffield’s Children Book Award, Children’s Book Award Commendation, Hudson Massachusetts Children Choice Award, Arizona Library Association Young Readers Award et California Peace Education Fund Children’s Book Award.

CHAPITRE 1: LA PLUME NOIRE ET LETÉLESCOPE EN OR

Arpatilaos (arpazo= rafler + laos=peuple) le Premier s’amuse avec sa plume noire et son télescope en or

Il était une fois, dans un pays lointain, nommé La ville du Ciel (ouranoupoli= la ville du ciel, ouranos=ciel + poli=ville ), où le tyran détestable Arpatilaos régnait. Ce gouvernant avait douze couronnes. Chaque mois il changeait de couronne. Il avait également untélescope en or et une plume noire. D’abord je vais vous dire ce qu’il faisait avec la plume noire et puis je vais vous dire ce qui faisait avec le télescope en or; Avec la plume, il écrivait des lois. Pas des lois ordinaires. Des lois épouvantables et horribles.
Pour citer un exemple, il voulait que ses sujets travaillent inlassablement aux mines et qu’ils /se dégager de la terre desgemmes, afin d’orner ses douze couronnes. Pour cette raison, il avait créé une loi qui abolissait la semaine du Carnaval, les récréations à l’école, les fêtes, les foires, et les Dimanches. Selon cette loi, les Dimanches changeaient de nom: Elles s’appelaient “Le jour avant Lundi” ”(pre-lundi) et par conséquent elles ne distinguaient pas des Lundis ordinaires.
Une autre loi stipulait que...
tracking img