Les origines de la colonisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1133 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment et pourquoi, l' Europe étend-elle sa domination politique et territoriale ?

Les causes de l'expansion coloniale européenne, les processus de colonisation et les résistances qu'ils rencontrent.

Comment et pourquoi, l' Europe étend-elle sa domination politique et territoriale ?

I Les motifs de l'expansion coloniale.

a) La pression démographique.

La forte croissance de lapopulation européenne rend nécessaire l' émigration . 1 M de migrants européens au début du 20 ° s. Les colonies absorbent donc une partie de cette émigration.

b) Des motifs économiques.

Les puissances impérialistes recherchent des produits bruts agricoles et des matières premières. Cela permet également d'écouler les surplus de production. Il s'agit de trouver des débouchés . Cf grandedépression de 1873-1896.

c) Des raisons politiques.

Volonté d' affirmer une puissance et un prestige. En France, c' est une façon de redorer le blason après la défaite face aux prussiens en 1871.

d) Les prétendue raisons morales.

Un prétexte moral Les européens se croient investis d ' une mission civilisatrice. Convaincus de la supériorité de la race blanche, ils s'attribuent le devoir de faireprogresser les races inférieures. Rudyard Kipling " Fardeau de l'homme blanc " Il s'agit également pour les Européens d'évangéliser dos peuples considérés comme primitifs.

e) Des intérêts stratégiques.

Les tensions restent fortes entre puissances européennes. Après la défaite face aux prussiens la France reste un temps isolée d'un point de vue diplomatique. Les conquêtes colonialespermettent de renforcer la puissance militaire française. Conclusion: Les motifs de l' expansion coloniale sont nombreux .Les intérêts économiques et politiques européens sont privilégiés ;les devoirs de civilisation et d' évangélisation servent de prétexte.

f) le débat colonial en France.

Il y a en particulier vers 1880 un débat entre " colonistes " et " anticolonistes ".

" colonistes "Républicains modérés Républicains radicaux .

Intérêt commercial , cause humanitaire

Gambetta, Ferry, Eugène Etienne (président du groupe parlementaire du parti colonial)

" anticolonistes ".

Clemenceau (radical)Jaurès (socialiste)Barrès (nationaliste) Dénonciation de l'argument raciste, coût financier, priorité nationale ( ligne bleu des Vosges)

Jules Ferry (1832-1893): Avocat,journaliste, Jules Ferry est un républicain sincère. En 1868, il publie une célèbre brochure : Les comptes fantastiques d'Haussmann. Membre du gouvernement de la Défense Nationale après le 4 septembre 1870 et maire de paris, il organise le rationnement. Devenu de ce fait impopulaire, "Ferry la Famine" doit quitter la ville au moment de la Commune en 1871. Député des Vosges à partir de 1876, il est l'un deschefs des "opportunistes" et l'un des "pères de la IIIème République". Ministre de l'Instruction Publique de 1879 à 1883, Président du Conseil de 1880 à 1881 et de 1883 à 1885, il joue en effet un rôle essentiel dans l'adoption des grandes lois républicaines, notamment en matière d'instruction. Il fait voter l'obligation, la gratuité et la laïcité de l'enseignement primaire, créée l'enseignementsecondaire des jeunes filles et réorganise l'enseignement supérieur. Il engage la France dans une politique d'expansion : la Tunisie, Madagascar, le Congo, le Soudan et le Tonkin passent sous protectorat français. En 1885, il est renversé par les adversaires de sa politique coloniale à cause d'un échec en Indochine et il compte parmi ses adversaires les plus acharnés Georges Clemenceau. Surnommé "leTonkinois", il échappe de justesse à un attentat en 1887 et il est battu aux élections de 1889 par un candidat boulangiste. Il ne peut par la suite revenir au premier plan, bien qu'il soit élu Président du Sénat en 1893.

Impérialisme : Volonté politique d 'un État d' en dominer un autre de différentes façons (impérialisme culturel, économique , militaire )

II les conquêtes coloniales ....
tracking img