Les origines du totalitarisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1328 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I. Genèse et plan de l’ouvrage

Nul ne peut comprendre les « Origines du totalitarisme » sans connaître la genèse de cette œuvre. Pour cela, il faut avoir quelques informations de base sur son auteur : Hannah Arendt. En effet, le fait qu’elle soit à la fois Juive et Allemande a une grande influence sur tous ses écrits et en particulier « Les Origines du totalitarisme ». Elle essaie d’analyserde manière objective le totalitarisme mais comment peut-on le faire quand on est explicitement visé par sa variante de droite ? Passions et rationalité ont dû se mêler étrangement dans son esprit alors qu’elle rédigeait l’ouvrage dans les années 40, pendant et fraîchement après la Seconde Guerre mondiale. Elle commence à réfléchir sur ce livre au début des années 1940, à un moment où la résistanceeuropéenne contre les nazis, qui inspire beaucoup Arendt, se manifeste pour la première fois. Rappelons qu’elle est contrainte de quitter l’Allemagne nazie pour la France dès 1933 et qu’elle fuit ce pays au moment de l’occupation par les troupes nazies en 1941. Le totalitarisme n’est donc pas une vague idée lointaine qu’elle a envie d’analyser mais une réalité qu’elle fuit sans cesse. D’ailleurs,à l’origine, elle ne s’intéresse qu’au pendant nazi du totalitarisme, ce qui explique en grande partie le plan et le contenu de l’œuvre. En effet, le premier tome s’intitule « Sur l’antisémitisme », le deuxième « L’impérialisme » et le troisième « Le système totalitaire », d’où la conclusion implicite que l’antisémitisme et l’impérialisme sont à l’origine du régime totalitaire. Or, ceci estparfaitement contestable en ce qui concerne l’Union Soviétique. Certes, on peut déceler des analogies entre les deux systèmes à ce niveau-là. Le Juif qui est tant craint dans le système antisémite incarne la figure du capitaliste inhumain qui est représenté par le bourgeois dans le totalitarisme communiste. L’impérialisme se manifeste par le fait de vouloir faire la révolution du prolétariat dans lemonde entier. Mais à l’origine, Hannah Arendt prévoit d’écrire un livre consacré au nazisme uniquement. Au nazisme dans lequel elle voit le symptôme de deux phénomènes européens apparus au XIXe siècle : le racisme antisémite et l’impérialisme. Elle songe même au départ à intituler son livre « L’impérialisme ». Elle n’envisage pas encore de s’attaquer aux fléaux du stalinisme et de la terreur totaleprise dans son ensemble. Elle veut d’abord comprendre comment les élites et non les masses sont séduites par une idéologie raciste. Cette idéologie est comprise à l’origine comme un ensemble d’idées précises et cohérentes et non comme un mouvement impersonnel.

La première partie de l’ouvrage s’intitule donc « Sur l’antisémitisme ». L’auteur s’intéresse au phénomène de l’antisémitisme d’unemanière générale sans se focaliser sur l’Allemagne. En effet, Hannah Arendt explique que l’Allemagne nazie doit diaboliser un ennemi qui a déjà été identifié par les masses d’une manière générale. Or, pour de diverses raisons, aussi bien les masses allemandes que les autres sociétés européennes identifient « le Juif » comme un danger.
L’auteur fait le récit de l’histoire de l’antisémitisme dontl’origine remonte au XVIIe siècle. L’Etat-Nation émerge et les Juifs en tant que nation ne sont plus acceptés dans différents pays. On leur impose de s’assimiler avec les autres. Les liens entre les différentes composantes de la population juive en Europe se décomposent, l’identité juive nationale se désintègre. Les Juifs sont donc atomisés alors que l’antisémitisme est croissant. A la fin du XIXesiècle, la « haine du Juif » devient un enjeu important dans les débats politiques en Europe. L’affaire Dreyfus est citée comme un exemple très représentatif montrant les mécanismes de l’antisémitisme. Des partis politiques qui prônent la destruction des structures sociales et celle du corps politique font leur apparition et prennent conscience du fait que les slogans antisémites ont un...
tracking img