Les outils d'audit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5487 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

Il a toujours relevé d’une saine prudence, dans les entités économiques, de confier à une personne indépendante et compétente le soin de vérifier la régularité, la sincérité et l’image fidèle des comptes établis par les responsables de cette entité.
Cette tâche était autrefois confiée à un vérificateur des comptes. Il est aujourd’hui dénommé commissaire aux comptes, contrôleurlégal ou statutory auditor, ou encore auditor. Le commissaire aux comptes doit mener un audit conduisant à la certification de la régularité, de la sincérité et de l’image fidèle des comptes annuels.
Dans sa démarche, l’auditeur procède à l’acquisition d’une connaissance générale de l’entreprise, à une analyse de procédures qui aboutit à l’évaluation du contrôle interne et à un examen direct descomptes et des états financiers. Par ailleurs, la première action de l’auditeur n’est pas d’examiner les comptes qu’il doit contrôler, mais au contraire de comprendre d’une part la réalité des opérations qu’ils traduisent, et d’autre part l’organisation que s’est donnée l’entreprise pour les mettre en œuvre. Il est ainsi amené à conduire sa démarche sur la base d’un découpage modulaire qui luipermet de respecter les liens existant entre l’évaluation du contrôle interne et l’examen des comptes. En outre et pour réussir sa mission, l’auditeur dispose d’un certain nombre d’outils lui permettant de décrire l’organisation de l’entreprise. L’intérêt de cet écrit, est d’énumérer ces différents outils, tout en les expliquant, vu leur importance pour l’auditeur du fait qu’ils sont des techniquesd’évaluation du niveau du contrôle interne, la détection des anomalies, et donc d’élaboration des feuilles de révélation et d’analyse des problèmes.
Ainsi, ce travail se présente comme suit :
En première partie, nous mettrons l’accent sur l’audit en général.
Et en deuxième partie, nous présenterons les différents outils de description d’audit.

I. Historique, définition et typologie del’audit

1. Définition générale de l’Audit
Audit vient du latin audire, qui signifie écouter (auditoire, auditorium, nerf auditif, etc). Le mot audit utilisé aujourd’hui en France a bien cette racine latine, mais sa signification actuelle nous vient des Etats-Unis où to audit signifie « contrôler, surveiller, inspecter, vérifier ». Auditor est traduit en français par auditeur.
Les organisationséconomiques ont toujours dû produire des informations financières et comptables, Le besoin de vérifier ces informations s’est fait sentir très tôt, impliquant un contrôle des comptes, une vérification des comptes : à l’origine l’audit est un examen critique destiné à vérifier que l’activité de l’entreprise est fidèlement traduite dans les comptes annuels conformément à un référentiel comptableidentifié.
2. Historique
L’empereur Charlemagne, par exemple, avait institué des missi dominici (littéralement des envoyés du maître) pour vérifier les comptes de ses vassaux. Depuis le milieu du XIX siècle ce contrôle est, dans les sociétés anonymes, confié par la loi française à un commissaire, devenu commissaire aux comptes en 1966. La vérification des comptes s’appelait en France larévision comptable, mais des cabinets anglo-saxons d’audit (de révision comptable), venus en France au début du XX siècle (1916 pour Price Waterhouse), ont, à partir des années 1960 et surtout 1970, popularisé le mot audit.
L’activité principale des cabinets d’audit en France était jusqu’à la fin des années 1960 la vérification des comptes, mais elle s’est doublée, dès les années 1970 en France, demissions de conseils destinés à améliorer les performances ; il s’agissait principalement, à l’époque, de conseils pour implanter des outils informatiques (on ne disait pas encore systèmes d’information) et de conseils pour mettre en place des comptes consolidés.
De ces années 1970 date en France la mode du mot audit, très probablement due à la compétence des auditeurs, puis, à partir de...
tracking img