Les paleoclimats

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (561 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Du passé géologique à l’évolution future de la planète
A. Les climats passés de la planète
1. Les changements de climat des 700000 années passées (quaternaire récent)  a) Mise en évidence devariations de la température Quelles sont les méthodes permettant de retracer les variations climatiques passées ? Quels sont les  résultats ? 
o Analyse des pollens 

TP « apport de lapalynologie à lʼétude des climats »  Livre 2 page 117 (pollen) et exercice 2 page 126

Les  pollens  et  les  spores,  cellules  reproductrices  des  végétaux,  ont  des  parois  très  épaisses  qui permettent une très longue conservation. Leur forme étant caractéristique de l’espèce à laquelle ils  appartiennent,  leur  étude  permet  d’identifier  les  espèces  végétales  (plantes  herbacées ou  arbres)  qui  vivaient  à  l’époque  du  dépôt  d’un  sédiment.  En  appliquant  le  principe  de  l’actualisme  et  en  connaissant  les  exigences  climatiques  actuelles  (température, humidité,  ensoleillement…)  de  ces  plantes, on en déduit le climat à l’époque du dépôt.  Ces  informations  permettent  de  reconstituer  des  changements  climatiques  au  sein  des continents ;  on  note  une  corrélation  avec  les  résultats  obtenus  par  d’autres  méthodes  en  milieu  océanique. 
o Utilisation du thermomètre isotopique 

TP « le thermomètre isotopique »  Livrepages 110-111 « la glace antarctique » + logiciel oxygene.exe

Le  rapport  des  isotopes  de  l’oxygène  dans  les  molécules  d’eau  ([18O]/[16O])  dépend  de  la température. En effet, l’isotope 16O, plus léger1 que l’isotope 18O, a plus tendance à s’évaporer. Quand  il fait chaud et que l’évaporation est intense, l’océan s’appauvrit en isotopes légers et donc s’enrichit  en  isotopes lourds ;  c’est  l’inverse  dans  les  nuages.  Après  plusieurs  cycles  d’évaporation/précipitation,  les  isotopes  légers  s’accumulent  finalement  dans  la  glace  polaire.  Le ...
tracking img