Les passages de boulogne-billancourt

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1138 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les passages de Boulogne-Billancourt (92100).

[pic]

1- Ce centre commercial est divisé en deux parties bien distinctes, la première étant celle dont les commerces donnent sur l’extérieur, la deuxième étant celle à laquelle on va s’intéresser, qui est couverte et qui se greffe entre les interstices laissés vacants par les immeubles qui l’entour. Ces immeubles sont des immeubles de bureaux oud’habitations qui conservent cependant leurs entrées indépendantes. Il s’encastre donc dans l’îlot défini par la rue Gallieni où se trouvent trois entrées, la rue le Corbusier, où l’on trouve aussi trois entrées ainsi que les rues d’Aguesseau et la rue de la Saussière.

Ce centre commercial comporte trois mails surmontés de verrières à deux pans : les deux mails transversaux, larges de sixmètres, créent une liaison entre la Grand place et l’esplanade de la mairie, située à l’arrière de l’îlot. Le mail longitudinal, large de douze mètres, relie les deux précédents. (1) Les passages adoptent donc un plan en « I » (voir plan ci-après) sur deux étages, le deuxième étant une mezzanine accessible par un escalator. Cette dernière est perforée à trois endroits au dessus du mail longitudinal,ce qui laisse la lumière envahir le rez de chaussé et qui libère l’espace sur une zone de

repos au rez-de-chaussée pourvue de bancs et de canapés. Le bâtiment paraît moderne, il est composé de plusieurs plaques rectangulaires de verre translucide, rythmées par une structure apparente en acier laqué située à l’intérieur du bâtiment. Ces plaques sont agencées entres elles par des élémentsstructuraux de type papillon comme ceux utilisés pour les serres du parc André Citroën dans le quinzième arrondissement de Paris. A l’intérieur, la mezzanine est soutenue par des piliers de section circulaire qui supportent aussi la verrière. Ce centre commercial accueille cinquante sept enseignes aux vitrines continues qui prennent place de part et d’autre des passages. Certaines boutiques sont répartiessur les deux étages. L’espace de circulation de chaque passage est pourvu d’un revêtement de sol décoratif différent en dalles de marbre de trois couleurs (rouge, gris et jaune) qui dessinent des formes géométriques, ce qui donne l’impression de tapis jetés à terre ! Un parking souterrain Vinci de 600 places dont l’entrée est située sur la grande place propose une entrée piétonne à l’intérieurde la galerie marchande.

(1) Maillard, Carol, 25 centres commerciaux, éditions Le moniteur, Paris, 2007.

2- Le concept du passage couvert est apparu à Paris à la fin du XVIIIème siècle. Il proposait une galerie en longueur offrant aux passants un lieu de lumière (car éclairage zénithal), un lieu de rencontre mais aussi un lieu d’achats puisqu’ils étaient à la base greffés sur un axecommercial avec des logements autour. Le passage couvert permettait donc aux passants de quitter les embarras de Paris et d’être à l’abri de la circulation automobile dans un endroit propre, car il faut rappeler qu’à l’époque, les égouts n’étaient que trop peu répandus et surtout mal entretenus. (1)

Un exemple type est le passage Choiseul situé dans le deuxième arrondissement de Paris, rue desPetits-Champs pour son entrée nord. Il fut édifié en 1829 à l’époque où les passages couverts ont été les plus répandus. Il a comme la plupart des passages construits à cette époque, les particularités suivantes : il mesure 190 mètres de longueur et pas plus de trois mètres de largeur, il ne possède que deux entrées. Les commerces ne sont situés qu’au rez-de-chaussée et le premier étage de logementsest situé sous le toit à deux pans en verre soutenu par une structure en fer à trame régulière. (2)

On constate une grande différence entre Les passages de Boulogne-Billancourt et le passage Choiseul. Il innove dans tous les domaines : Tout d’abord, ce n’est plus un passage mais des passages ! En effet, ce n’est plus une travée continue de grande longueur, mais trois qui proposent non plus...
tracking img