Les personnages feminins chez stendhal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 92 (22836 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
FACULTATEA DE LITERE ȘI ȘTIINTE ALE COMUNICĂRII
SPECIALIZAREA ROMANĂ - FRANCEZĂ

LUCRARE DE LICENȚĂ

LES PERSONNAGES FÉMININS CHEZ STENDHAL

COORDONATOR ȘTIINȚIFIC
Prof.univ.dr. Albumiţa-Muguraş Constantinescu

ABSOLVENT
Larisa Mocanu

SUCEAVA 2008
CUPRINS

Avant-Propos.........................................................................................3

Chapitre I Stendhal et ses personnages …............…………………4

Chapitre II Les personnages féminins dans Le Rouge et le Noir…29
II. 1 Le personnage de Madame de Rênal……….....……..33
II. 2 Le personnage de Mathilde de la Mole……………….45

Chapitre III Lespersonnages féminins dans La Chartreuse de Parme………………………………………………….53
III.1 Le personnage de Clélia Conti…………….…………55
III. 2 Le personnage de Gina Sanseverina……………...….69

Chapitre IV Conclusion......................................................................74

Corpus d’étude.....................................................................................75

Bibliographie.........................................................................................75

Bibliographie Électronique...................................................................76 

Avant - Propos

La littérature française du XIX siècle, le romanticisme de Stendhal, c’est sont les motives dont j’ai choisi comme thème Les personnagesféminins chez Stendhal. Le rapprochement de Stendhal face aux sentiments et aux âmes des femmes du XIX- ième siècle sont des traits essentiels pour les romans La Chartreuse de Parme, et Le Rouge et le Noir.
Les héroines stendhaliennes émouvoient par leur force d’amour et par leurs sacrifices pour ses amants. Elles sont un exemple d’amour vrai, sincère, pur.
Ce travail, essaye une classificationdes héroines stendhaliennes et une caractérisation de chacune.
Chaque chapitre contient des extraits choisis dans les deux romans pour mieux suggérer les traits des personnages féminins chez Stendhal. Les héroines sont caractérisées en fonction de leurs actions, de leur amour, de leur sacrifice pour un idéal et de leur ambition.
L’amour de Madame de Rênal, créature angelique, est un mélangeentre l’amour maternel et l’amour pour le jeun homme Julien Sorel.
La parisienne Mathilde de la Mole, aussi amoureuse de Julien Sorel, est un exemple du courage, sacrifice pour l’homme aimé. La fin du roman la présente comme un personnage dramatique qui emporte dans ses mains la tête de son amant décapité. C’est la scène qui émouvoit beaucoup et qui fait de Mathilde de la Mole, une héroine,une femme vraiement amoureuse.
On peut affirmer la même chose pout les héroines de La Chartreuse de Parme. Le caractère fort de Gina Sanseverina, son ambition, son désir d’accéder sur un degré supérieure accélèrent les événements dans le roman.
Le contraste de Gina Sanseverina est Clelia Conti, héroine vraiment amouresue de Fabrice qui sacrifie tout pour son idéal. La fin du romanannonce qu’elle mort d’amour pour Fabrice.
Le trait essentiel des héroines stendhaliennes est l’amour, le sacrifice pour l’amour et le courage de lutter pour leur rêve jusqu’a la fin.

Chapitre I: Stendhal et ses personnages

Les héros stendhaliens représentent les héros romantiques. Ils se confondent avec l’auteur qu’ils expriment. Il s’agit souvent des personnagesextraordinaires qui se rendent bien compte leur mission unique mais qui ne peuvent pas réaliser leur but sans qu’ils n’entrent pas en conflit avec leur époque et la société. Car personne ne les comprend, ils se sentent isolés des autres mais ils ne sentent pas le besoin de la sociabilité parce qu’ils sont trop individualistes. C’est pour cela que nous rencontrons dans les romans de Stendhal des hommes de...
tracking img