Les personnes agees et les conditions defavorables des homes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5551 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les personnes âgées et les conditions défavorables des homes

« Le respect de la dignité de la personne âgée en institution »

Les personnes âgées et les conditions défavorables des homes

« Le respect de la dignité de la personne âgée en institution »

Table des matières

Table des matières 5
Introduction 6
Partie théorique 8
1. La personne âgée 8
a) Point de vue sociologique 8
b)Point de vue historique 9
c) Point de vue législatif 10
2. L’institution 11
3. Le respect 13
4. La dignité 15
Partie pratique : conceptualisation de la problématique sur le terrain 17
1. Les situations de non-respect 17
2. Réaction de l’aide soignante 17
3. Les éléments qui favorisent le non-respect 18
4. Les conseils pour palier au non-respect : 18
Conclusion 20
Bibliographie 22Introduction

La problématique de ce mini travail de fin d’études s’intitule « Le respect de la dignité de la personne âgée en institution ». Autrefois appelées « hospices », les maisons de retraite étaient des lieux isolés, entourées de hauts murs, et le plus souvent desservies par des religieuses. Il n’y a finalement pas très longtemps, les hospices se transformèrent en homes pourpersonnes âgées. Les murs tombèrent. Le régime se modernisa mais l’argent vint à manquer. L’évolution de ces homes est inquiétante. Le système en vigueur en Belgique est conçu et pratiqué de telle sorte que, chaque jour, l’autonomie des personnes âgées est attaquée et réduite. Les résidents des homes sont tellement pris en charge qu’il ne leur est plus possible de décider quand ils passeront à table, àquelle heure ils iront se coucher, à quel moment ils se rendront à la toilette. Le personnel qui s’occupe des pensionnaires n’est pas mieux loti. Les cadences sont infernales. La rentabilité est le maître mot des directions. Le système se médicalise très fort. La maison de repos devient également une « maison de soins », proche de l’hôpital. Or, une maison de repos n’est pas un hôpital et lavieillesse n’est pas une maladie.

Le sociologue Erving Goffman dit : « il faut sans doute souligner d’abord que, au sein des institutions, le travail du personnel, et par là, son univers, n’ont d’autre objet que la personne humaine. Ce travail sur l’homme n’entre ni dans le cadre du travail sur le personnel, ni dans celui des relations de service. La tâche du personnel d’encadrement n’est pasalors d’effectuer un service, mais de travailler sur des objets, des produits, à cela près que ces objets, ces produits sont des hommes ».

De nos jours, bon nombre de personnes âgées sont placées en institution, soit par volonté, soit par nécessité. Grâce à l’accueil des soignants, la préparation et l’adaptation à la vie en collectivité est rendu beaucoup plus facile. Toutefois, lesaméliorations entrevues ne doivent pas faire oublier les problèmes de non-respect. Longtemps restés tabou, leurs énonciations par le biais de campagne de sensibilisation sont la preuve d’une grande avancée dans ce domaine. L’évocation de ce sujet par les médias ne doit pas cacher la difficulté que le personnel soignant a à en parler. C’est pourquoi, j’ai choisi de traiter la question du non-respect de ladignité de la personne âgée en institution avec notamment comme objectif premier de faire valoir le rôle prépondérant que doit tenir un éducateur dans la prévention de cette maltraitance. Pour ce faire, j’ai décidé de travailler par des recherches et des témoignages trouvés dans divers ouvrages ainsi qu’en collaboration avec une aide soignante pour comprendre les raisons de ce non-respect et detenter par la même occasion d’y apporter des solutions.
Partie théorique

A la vue du sujet que j’ai décidé de traiter, les mots-clés qui me sont apparus de développer sont :
• La personne âgée
• Le terme institution de vie
• La notion de non-respect ou plutôt la notion de respect
• Et enfin la notion de dignité

La personne âgée

Point de vue sociologique

Il...
tracking img