Les perturbations climatiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3775 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les perturbations climatiques: causes, conséquences et solutions envisagées

Sommaire:

Introduction

Les causes
a. la formation des nuages
b. les rejets de méthane dans l'atmosphère
c. rejets de particules : les aérosols atmosphériques

Les conséquences
a. le réchauffement de l'atmosphère
b. le refroidissement de la surface terrestre

Lessolutions envisagées
a. le stockage des gaz à effet de serre en profondeur
b. changement d'attitude en sylviculture

Conclusion

Introduction

Il est observé depuis un certain nombre d'années une tendance à l'augmentation du réchauffement du climat et ce pour divers raisons, quelles soient d'origine naturelle ou humaine (augmentation des émissions de particules dans l'atmosphèrepar exemple...). Ces perturbations climatiques vont donc faire l'objet d'étude de plusieurs chercheurs dans le monde afin d'émettre des hypothèses et des scénarios de prévisions pour les années à venir. Cependant, cela n'est pas chose aisé, car, de part l'imprévisibilité des changements climatiques, l'observation de tous les scénarios proposés ne pourra être que purement statistique.

Lescauses

a. la formation de nuages

L'intégration des nuages dans les différents modèles d'étude des perturbations climatiques sont à l'heure actuelle encore sujet à controverse. Environ les deux tiers de la surface du Globe sont couverts de nuages. Ceux de haute altitude, les cirrus, ont tendance à réchauffer légèrement le climat, car ils sont composés de cristaux de glace qui absorbentmieux le rayonnement émis par la terre qu'ils ne réfléchissent le rayonnement solaire. Les nuages de basse altitude, plus épais, auraient l'effet opposé : ils ont tendance à refroidir le climat, parce qu'ils réfléchissent mieux le rayonnement solaire (et donc le renvoient dans l'espace) qu'ils n'absorbent le rayonnement venu du sol. « Chaque type de nuage peut avoir son propre effet sur le climat, etaucun n'est bien compris », écrit l'américain William Ruddiman. C'est encore plus vrai de la relation entre les deux. Ou entre les trois, car il faut aussi compter avec les nuages de moyenne altitude, moins étudiés. Le problème des nuages est particulièrement compliqué et il n'est pas possible de prévoir l’impact de l'augmentation des gaz à effet de serre sur l'évolution de la formation de lamasse nuageuse. Pour prendre un exemple, si l'atmosphère tropicale se réchauffe, les océans vont dégager plus de vapeur d'eau. Mais il ne va pas forcément s'ensuivre un surcroît de nuages, parce qu'une atmosphère plus chaude est aussi davantage capable de retenir la vapeur d'eau, réduisant sa faculté de se transformer en nuages. Autre exemple : une série de particules, y compris d'origine humaine,peuvent jouer le rôle de noyaux de condensation pour créer des gouttelettes de nuage. C'est le cas des aérosols soufrés, produits par les volcans, les océans et l'homme.
Les modèles des années 1980 prédisaient que les nuages auraient pour effet de renforcer la hausse de la température global prévue en cas de doublement de la teneur de l’atmosphère en CO2. La plupart des modèles des années 1990aboutissaient à la conclusion inverse. La température de surface dépend du rapport entre la fraction du rayonnement solaire qui est absorbée (par l’atmosphère, les plantes, les sols, l'eau...) et l'albédo, c'est-à-dire la fraction renvoyée dans l'espace. Or, cette dernière fait l'objet d'évaluations contradictoires. La principale raison est l'incapacité des modèles à intégrer convenablement ladynamique des nuages et de la vapeur d'eau. Les mesures des ricanements de l'albédo et les modèles qui cherchent à en rendre compte génèrent un effet d'incohérence tel qu'il est susceptible d'effacer (dans les calculs) l’intégralité de l'influence de l'augmentation des gaz à effet de serre.
La synthèse la plus récente sur l'évolution de la couverture nuageuse a été publiée en été 2005. Elle montre...
tracking img