Les pesticides

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4087 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les pesticides 

Poisons destinés à tuer les herbes (herbicides), les insectes (insecticides), à lutter contre les maladies (fongicides), ou à se débarrasser de divers animaux jugés nuisibles (souricides, raticides …)

Utilisés afin d’augmenter les rendements et améliorer la qualité des productions agricoles

Un pesticide est composé de 2 types de substances :
une ou plusieurs matièresactives: effet poison désiré
un ou plusieurs additifs: renforcent l'efficacité et la sécurité du produit (Ex.: répulsif, vomitif, épaississant, anti-moussant, solvant)

En France, environ 520 matières actives homologuées entrantes dans la composition de 2 588 spécialités commerciales

Consommation annuelle mondiale de pesticides: 3 millions de tonnes

La France est le 1er consommateureuropéen de pesticides et le 3ème mondial derrière les États-Unis et le Japon

Les pesticides sont fabriqués par de très grosses multinationales de l'agrochimie (Aventis, Bayer, Monsanto ou Syngenta)

Pour obtenir une autorisation de mise sur le marché, la firme demandeuse doit fournir au Ministère de l'Agriculture un dossier d'homologation analysant:
Efficacité du produit et sa sélectivité
Impactsur la santé (toxicité aiguë et toxicité chronique) ; tests effectués sur les animaux d'expérience
impact sur l'environnement: transfert dans les eaux, temps de dégradation de la matière active, effets sur les abeilles, vers de terre, oiseaux…

Il est extrêmement difficile de prédire les effets cumulés et synergétiques des pesticides (effet cocktail). Ceux-ci ne sont pas pris en compte lorsde l'homologation du produit

Risque toxique des pesticides surtout lors de l’utilisation agricole : aérosol de vastes surfaces, épandage contre le vent, absence de vêtements de protection

Intoxications plus fréquentes dans les pays en voie de développement

La voie de contamination la plus fréquente est la peau, suivie des yeux, de l'inhalation, et de l'ingestion

Les effets à long termesont difficiles à évaluer à cause de l’exposition à plusieurs pesticides et d’adjuvants toxiques (solvants organiques, hydrocarbures pétroliers, alcools et glycols)

Pouvoir cancérogène: problème difficile et controverse

Pesticides Insecticides :
- Organochlorés

- Organophosphorés

- Carbamates

- PyrèthrïnoidesOrganochlorés

Dérivés chlorés d’hydrocarbures cycliques et/ou aromatiques

Composés solides lipophiles, peu ou pas hydrosolubles

Très stables, très peu biodégradables

Utilisés pour le traitement de la semence, des bois (xyloprotecteurs), comme insecticides domestiques et pour le traitement des ectoparasitoses (gale, pédiculoses), animales et humaines

Seules 3 molécules sontcommercialisées en France :
Diénochlore
Endosulfan
Lindane

De moins en moins utilisés parce que très rémanent dans l’environnement:
Perturbation ou destruction d’espèces non visées
Contamination de l’eau, sol et chaîne alimentaire (stockage dans les graisses des organismes vivants)

Depuis 1972, la plupart de ces substances sont interdites en agriculture en France

Cinétiquedes Organochlorés

Pénétration possible par toutes les voies

En milieu professionnel, absorption principalement respiratoire et percutanée, favorisée par les solvants organiques véhiculant l’insecticide

Biotransformation partielle par les mono oxygénases à cytochrome P450 hépatiques qui conduit à des métabolites chlorés hydrosolubles

Élimination fécale et urinaire pour les métaboliteshydrosolubles

Distribution majoritairement dans le tissu adipeux; l’arrêt de l’exposition est suivi d’un re-largage très progressif des organochlorés à partir du tissu graisseux

Mécanisme d’action toxique des Organochlorés

Stimulation du SNC et SNP par modification de la perméabilité membranaire neuronale:

1- Réduction du transport du K à travers la membrane cellulaire...
tracking img