Les phiosophes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2370 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les philosophes
1. Socrate
Méthode de Socrate : Méthode MAIEUTIQUE : Méthode qui consiste en posant des questions aux personnes à trouver au fond d'eux-mêmes la vérité.
Socrate n'a jamais enseigner, il s'est contenter de discuter. Il posait des questions aux personnes en faisant semblant de ne rien savoir. La personnedevait réfléchir. Il s'arrangeait pour que cette personne trouve d'elle même qu'il y a des lacunes dans son jugement. Socrate combattait l'opinion qui est subjective et changeante. Pour lui, la vrai connaissance vient de l'intérieur. Quand un homme se met à résonner, il trouve en lui même les réponses.
Action concrète :
Une personne qui sait ce qu'est le bien fera du bien. Si nous agissons malc'est parce que nous sommes dans l'erreur. Par conséquent, il est important d'approfondir nos connaissances.
2. Platon
Il veut arriver à une connaissance générale et universelle (il veut une connaissance éternelle et immuable). Il essaye d'atteindre une réalité propre qui serait éternelle, qui ne change pas et qui concernerait à la nature, la morale et la vie sociale. Il s'oppose à l'opinion.Pour Platon, il existe deux mondes. Le monde des sens qui est changeant et qui ne contient qu'une connaissance partielle des choses et le monde des idées qui contient l'essence de la chose, sa vrai nature. C'est le monde spirituel. Je ne peux atteindre le monde des idées que par mon esprit, par mon intelligence.
D'après Platon, on avait une connaissance générale des choses dans le monde des idéesmais à notre naissance, nous n'avons plus qu'une connaissance partielle des choses. A notre mort, notre âme retourne dans le monde des idées et donc j'ai de nouveau la connaissance générale des choses.
3. Aristote
C'est le disciple de Platon. Il s'est intéressé à la nature vivante. Platon n'a utilisé que la raison alors qu'Aristote a utilisé la raison et l'observation c'est à dire les sens. Ilcontredit Platon en disant qu'il faut avoir vu la chose pour en avoir l'idée. L'idée de la chose n'existe pas dans un monde particulier. Pour Platon, le plus haut degré des réalités se trouve dans le monde des idées. Pour Aristote, le plus haut degré de réalité se trouve dans le monde des sens.
Aristote va dire que toute chose est constitué de deux choses :
- La forme : c'est l'essence de lachose
- la matière : c'est l'être en puissance. Ca veut dire que tout être porte en lui la possibilité d'atteindre une certaine forme. Chaque changement s'applique par un passage du possible au réel.
Pour Aristote, l'homme est un homme car il est constitué d'un corps et d'une âme. L'âme est plus importante que la raison. L'homme est un animal rationnel composé de forme et de matière etqui est capable de penser et de communiquer sa pensée par la parole.
Aristote va introduire l'échelle des vivants et va placer l'homme tout au dessus car il est capable de penser et de communiquer sa pensée par la parole.
4. Saint-Augustin
Il va poser 2 questions :
* Qui suis je ?
C'est la question que l'homme s'adresse à lui-même et il répond qu'il est un homme. Ce qui signifie qu'il ade l'humanité en lui quel que soit la définition du mot "homme".
* Que suis je ?
Seul Dieu peut y répondre

5. Saint-Thomas d'Aquin

Il découvre Aristote et va s'approprié sa pensée. Il va insérer dans la philosophie d'Aristote des éléments de la révélation chrétienne. Il va aller chercher la connaissance dans le monde des sens.
Pour lui, chaque être est composé d'Acte qui est laperfection et de puissance qui est la capacité de perfection.
Il va emprunter l'échelle des vivants à Aristote et va placer Dieu tout au dessus, ensuite les anges (ils ont une connaissance immédiate et instantanée car ils sont immortels donc ils n'ont pas besoin d'accumuler du savoir pour tirer des conclusions) puis les hommes puis les animaux et végétaux.

6. Descartes

Il a beaucoup voyagé...
tracking img