Les piliers de la societé, george grosz

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1002 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
HISTOIRE DES ARTS ~ Antigone, Anouilh

Introduction.
Ce texte est une pièce de théâtre du XXe siècle, une tragédie écrite par Jean Anouilh en 1942 et représentée pour la première fois en février 1944 au théâtre de l’Atelier à Paris. Jean Anouilh s’est inspiré d’une tragédie de Sophocle (Vème s. avant JC), mais en adaptant le mythe à son époque et au contexte historique.

Dimensionhistorique.
Ecrite et présentée pour la 1ère fois sous l’occupation allemande, le public a immédiatement perçue la résonance très forte de cette œuvre avec le contexte historique de la France et de la deuxième guerre mondiale. Antigone qui disait « non » face à Créon représentait la Résistance face à la France de Vichy.
Anouilh réfugié avec sa femme (dans une petite ville française) et héberge unefemme juive pour la protéger.

Description.
Antigone est une pièce en un acte, sans distinction des scènes et en prose. Il
s’agit d’une tragédie :
Le destin funeste des personnages principaux prédit dès le début par le chœur (c’est une situation sans issue).
Le registre : angoisse, fatalité, incompréhension.
Mythe antique repris mais rendu actuel
Résumé :
Antigone est lafille d'Œdipe et de Jocaste, souverains de Thèbes. Après le suicide de Jocaste et l'exil d'Œdipe, les deux frères d'Antigone, Étéocle et Polynice se sont entretués pour le trône de Thèbes. Créon, frère de Jocaste et – à ce titre – nouveau roi, a décidé de n'offrir de sépulture qu'à Étéocle et non à Polynice, qualifié de voyou et de traître. Il avertit par un édit que quiconque osera enterrer soncorps sera puni de mort. Personne n'ose braver l'interdit et le cadavre de Polynice est abandonné.
Seule Antigone refuse cette situation. Malgré l'interdiction de son oncle, elle se rend plusieurs fois auprès du corps de son frère et tente de le recouvrir avec de la terre. Ismène, sa sœur, informée de sa décision, refuse de la suivre, craignant sa propre mort.
Très vite, Antigone est prise surle fait par les gardes du roi. Créon est obligé d'appliquer la sentence de mort à Antigone. Après un long débat avec son oncle sur le but de l'existence, celle-ci est condamnée à être enterrée vivante.
Mais au moment où le tombeau va être scellé, Créon apprend que son fils, Hémon, fiancé d'Antigone, s'est laissé enfermer auprès de celle qu'il aime. Lorsque l'on rouvre le tombeau, Antigone s'estpendue à sa ceinture et Hémon, crachant au visage de son père, s'ouvre le ventre avec son épée. Désespérée par la disparition du fils qu'elle adorait, Eurydice, la femme de Créon, se tranche la gorge.

Analyse et interprétation.
Le prologue
La didascalie initiale révèle une inspiration antique mais aussi, à travers
des anachronismes, que le mythe d’Antigone reste moderne.Habituellement, un prologue est un texte qui initie l’histoire par exemple en racontant des faits qui ont précédés. Mais ici, le prologue est un personnage, une espèce de narrateur qui s’adresse aux spectateurs et qui rompt l’illusion théâtrale en indiquant que les personnages (artificiellement réunis pour cette scène d’exposition) sont en réalité des acteurs qui interprètent un rôle créant ainsi une mise enabîme. On a parlé ainsi (surtout au milieu du XXème siècle), du théâtre dans le théâtre.

La confrontation avec Ismène
Ismène voudrait qu’Antigone renonce (renonçât) à son projet : elle
argumente d’abord puis essaie de la persuader, on comprend ainsi qu’elle a peur pour elle-même, qu’elle est lâche et qu’elle aime tendrement sa petite sœur.
A la fin du dialogue, les opinions n’ont paschangés, mais si Ismène garde espoir, Antigone sait qu’elle va mourir.

La confrontation avec Créon
Créon, le roi, impose sa volonté : il veut maintenir sa loi même s’il reconnaît
qu’elle est en partie ridicule. L’opinion de la population lui importe plus que toute et il veut préserver l’image d’un roi fort et incontestable.
Chez Sophocle les opinions qui s’opposent sont différentes comme le...
tracking img