les points de vue du narrateur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (402 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Texte 1 -> Omniscient
Jean aussi blond que j’étais, était noir ; aussi calme que j’étais, était emporté ; aussi doux que j’étais, mon frère était rancunier, mon frère avait fait tranquillementson droit et venait d’obtenir son diplôme de licencie en même temps que j’obtenais mon diplôme de docteur.
On prenait donc un peu de repos dans notre famille, et nous formions le projet de nousétablir au Havre si on parvenait à le faire dans des conditions satisfaisantes.
Mais une vague jalousie, une de ces jalousies dormantes qui grandissent presque invisibles entre frères ou entre sœurs jusqu’àla maturité et qui éclatent a l’occasion d’un mariage ou d’un bonheur tombant sur l’un, nous tenait en éveil dans une fraternelle et inoffensive inimité. Certes nous nous aimions mais nous nous … .Moi âgé de cinq ans à la naissance de mon frère Jean, avais regardé avec une hostilité de petite bête gâtée cette autre petite bête apparue tout à coup dans les bras de mon père et de ma mère, et tantaimée, tant caressée par eux.
Texte 2 -> Externe
La bataille des Flandres
Le curée était en train de traverser la route en portant une pendule très précieuse pur lui. Un canon Anglais passait augrand galop, les chevaux fouettés par les artilleurs français. Un colonel sans capote et nu-tête fais ses grands pas dans l’herbe en se sentant très orgueilleux et fier de lui-même. De sa maingauche il tenait une boite de sardines couverte, lesquelles il aimait. Il trempe le pain dans l’huile, pompe a pleine bouche et se dit : C’est délicieux !! Un officier anglais penché derrière un arbreallume sa pipe à l’ abri pour se relaxer un peu. Tout cela s’en va vers le Mont Cassel.
Texte 2 -> Interne
Le narrateur évoque son grand-mère et la rue ou elle a vécu.
J’ai suivi le chemin qu’elledevait prendre pour rentrer chez elle. J’ai arpente toutes les rues avoisinantes. Je me suis engagée dans la rue Léon-Vaudoyer, d’abord en venant de l’avenue de Saxe, ensuite par la rue Pérignon,...
tracking img