Les pratiques de lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1255 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
EXPOSE LA LECTURE pbmatique : quel est le rôle des institutions dans les pratiques de lecture ? La lecture est une pratique culturelle. Avec la vulgarisation du livre, la lecture est omniprésente dans les sociétés occidentales et on retrouve cette pratique dans toute institution. Pourtant, malgré cette massification scolaire, on constate une répartition inégale des pratiques de lecture, c'estpourquoi nous allons voir quel rôle tiennent les institutions dans les pratiques de lecture ? Lecture néfaste Au 19e siècle, et plus largement jusqu'à l'apparition des médias audiovisuels, la lecture était considéré comme un objet de diffusion de culture de masse; a travers les illustres, les romans sentimentaux ou les feuilletons. De ce fait elle était perçue négativement par les classes supérieuresqui considérait le fait de lire comme une passion dangereuse pour l'ordre social. Exp : Les médecins par exemple déconseillaient à leurs patientes de lire des romans sentimentaux afin d'éviter le syndrome du bovarysme. On a aussi imputer les révolutions de 1848 à la diffusion de la littérature subversive et socialiste chez les ouvriers des villes et dans les campagnes. Lecture légitime Lalégitimité de la lecture s'est construite en oppositions avec l'émergence du divertissement audiovisuel CAR CELUI CI EST CONSIDERE COMME UNE INCITATION A LA VIOLENCE OU A LA PARESSE MAIS AUSSI UNE DEPRAVATION DES MOEURS, elle a ainsi retrouver sa symbolique de pratique savante. Mais la légitimité de la lecture se construit également en elle même, c'est à dire dans ces propriétés même, – c'est une pratiquesolitaire, – c'est la matrice de tout apprentissage intellectuel , elle est ancrée dans un processus scolaire – c'est l'instrument principal de la circulation des informations et des idées. La généralisation de la lecture, et à la base de l'écriture, à provoqué des changements au sein de la société, – il y a eu un remplacement de la coutume par la loi abstraite – une substitution de l'État auxautorités traditionnelles – une désagrégation du groupe au profit de l'individu recul de la lecture De nos jours, on a pu constater un recul de la lecture, mais comprenons bien qu'il ne s'agit pas d'une baisse des lecteurs qui eux sont en constante augmentation du fait de l'allongement des études mais il s'agit d'un recul de la lecture vis a vis des gros lecteurs, je cite Christian Baudelot qui ditque « la France lit plus mais les français lisent moins » c'est a dire qu'il y a de plus en plus de lecteurs du a la massification scolaire mais il y a une baisse d'intensités des pratiques individuelles, c'est à dire que les lecteurs lisent de moins en moins par eux même. Cette réduction de l'intensité des pratiques de lecture s'explique par plusieurs facteurs ; – Par exemple l'alourdissement descontraintes sur les emplois du temps ( qui affecte plus les cadres que les ouvriers et les employés ) provoque des comportements d'arbitrage temps/revenu qui défavorise la lecture au sein des classes supérieures. C'est a dire que les classes supérieures valoriseront plus les activités qui ne prennent pas trop de temps (comme le restaurant ou l'opéra) même si celles ci sont plus couteuse en argentque le prix d'un livre. – Chez les plus jeunes, on peut également parler d'un recul de la lecture à mesure que se

développe des formes de sociabilité juvénile qui réduisent le temps disponible pour les activités solitaires. – Lorsqu'on parle d'un recul de la lecture on constate que ce sont les formes les moins littéraires qui sont le plus fragilises ( notamment la lecture de la presse ) celaest du a la concurrence d'autres médias, notamment la télévision; en France, les non lecteurs sont beaucoup plus nombreux parmi les gros consommateurs de télévision Mais on peut également remarquer une complémentarité qui peut s'établir entre les deux médias, cela concerne davantage les plus diplômes qui n'utilisent pas seulement la télévision comme un moyen de distraction mais aussi comme un...
tracking img