Les princes de calabar

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6270 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
LES DEUX PRINCES DE CALABAR
UNE ODYSEE TRANSATLANTIQUE AU XVIII° SIECLE

RANDY J. SPARKS

___________

_____________



L’ouvrage que je vous présente aujourd’hui est un livre de Randy J Sparks, intitulé les Deux Princes de Calabar. Ce livre est paru en 2004 aux éditions Harvard University Press et sera édité en français par les éditions Perséides en Septembre2006.

A présent donnons quelques informations sur l’auteur. Randy Sparks est actuellement professeur d’histoire à l’université de Tulane à la Nouvelle Orléans. Spécialiste de l’histoire du Sud des USA, Randy Sparks a réalisé une thèse en 1988 sur a la religion et la race au Mississippi intitulé, Mingled Yarn: Race and Religion in Mississippi, 1800-1876. Il a continué ensuite à travaillersur la religion dans le Sud Est des Etats-Unis et a publié deux ouvrages sur le sujet : Religion in Mississippi (2001) et On Jordan’s Stormy Banks : Evangelical Religion in Mississippi 1773-1876 (1994).

Pour l’élaboration de ce livre Randy Sparks, s’est appuyé sur des lettres écrites par les deux princes de Calabar qui étaient adressées à Charles Wesley, le père fondateur du méthodisme.Pour être un peu plus précis, Sparks raconte qu’un jour par hasard il est tombé sur ces lettres dans une petite librairie londonienne. Intrigué par ces correspondances, Sparks se mit à rechercher les commanditaires et son travail l’a mené jusqu'à la rédaction de cet ouvrage. Il s’est également fortement appuyé sur les travaux de nombreux historiens comme Ira Berlin, Alfred Crosby ou encore DavisBrion Davis. Contrairement aux autres logiques historiennes de ces dernières décennies, Sparks veut étudier le phénomène de la traite atlantique d’un point de vue plus humain. En effet dès le prologue il critique le courant historiographique : selon lui les nombreux travaux réalisés sur le sujet de la naissance et la croissance du monde atlantique exposent une vision statistique et économique.C’est notamment le cas de l’historien Crosby dans son livre ou encore Philippe Curtin dans The Atlantic Slave Trade. Son défi est surtout de redonner à la traite négrière un caractère plus humain, et de montrer l’impact sur les sociétés africaine, américaine et anglaise.

Sparks au fil de l’ouvrage répond à plusieurs problématiques qu’il énumère dans le prologue. Tout d’abord il veut mettre enlumière l’impact qu’a eu la croissance du monde atlantique sur les trois continents. Il s’attache également à définir la notion de créolité et de populations créoles qui apparaissent avec ce négoce d’esclaves. Il veut d’autre part le rôle joué par le méthodisme et le courant abolitionniste dans l’abolition de l’esclavage dans les territoires britanniques.

L’ouvrage est divisé en 6chapitres, et je m’attacherai donc à mettre en lumière les idées de l’auteur ainsi que ses informations clés.


_______________________________



Tout d’abord, Sparks dans ce premier chapitre, présente les principaux acteurs et le contexte de ce roman historique. Nous avons tout d’abord, le Grand Roi George qui est le courtier d’esclaves dominant d’Old Town, ainsi que ses frèresAmboe Robin John et Ephraim Robin Robin John, et son neveu Ancona. La scène quand à elle se déroule à proximité de la Rivière Calabar, là ou est ancrée une délégation de marchands anglais. En fait les Robins Johns, se préparaient à les rendre visite afin de négocier le futur commerce qui allaient s’établir entre eux. Ils étaient accompagnés d’une flotte transportant environ 120 hommes.Comme nous l’explique Sparks, c’est sur le plus grand bateau, qui était décoré, que se trouvait le Grand Roi George. Il portait son plus bel apparat (robe multicolore, bijoux en or, épée) afin de justifier le titre qu’il venait récemment de prendre. En effet dans les sociétés africaines le système dynastique (rois, princes) n’existe pas. Selon les études menées, cette appropriation de titres...
tracking img