Les-processus-immunitaires

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1434 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les processus immunitaires

L’immunodéficience provoquée par le VIH révèle, par ses effets, l’intervention permanente des processus immunitaires dans le maintien de l’intégrité de l’organisme. Celle-ci repose sur l’action d’agents effecteurs, anticorps et lymphocytes cytoxiques, mis en jeu dans les réactions impliquant d’autres acteurs comme les lymphocytes T4. Les contacts avec les antigènesdéterminent ainsi le développement d’une immunité acquise que peut prolonger la mémoire immunitaire.

I – Anticorps et complexes immuns

1) Les anticorps, des effecteurs de l’immunité acquise

• La séropositivité pour le VIH correspond à la présence dans le plasma et la lymphe de molécules appelées anticorps, qui interagissent de manière spécifique avec certaines protéines du virus.La production d’anticorps est la signature d’une réaction de l’organisme à la présence d’éléments étrangers, ou antigènes. Elle correspond à une immunité acquise.
• Un anticorps est une immunoglobuline, protéine circulant dans le milieu intérieur, et qui se lie spécifiquement à l’antigène qui a déclenché sa formation. Elle est constituée de quatre chaînes identiques deux à deux : deuxchaînes lourdes (environ 400 acides aminés) et deux chaînes légères (environ 200 acides aminés), reliées entre elles par un ensemble de liaisons. Chaque chaîne est formée d’une partie constante, identique d’une molécule d’immunoglobuline à l’autre, et d’une partie variable, à l’origine de sa spécificité. Les parties variables d’une chaîne légère et d’une chaîne lourde, situées en vis-à-vis, définissentle site de fixation de l’antigène. Il y a donc deux sites identiques par molécule d’immunoglobuline, qui ne reconnaissent généralement pas l’ensemble de la molécule antigénique, le plus souvent une protéine, mais reconnaissant une partie seulement de celle-ci, c’est-à-dire un fragment peptidique.

2) La formation des complexes immuns

• La fixation d’un antigène sur une immunoglobulineconduit à la formation d’un complexe immun. Celle-ci favorise l’intervention de mécanismes innés d’élimination : l’extrémité des parties constantes de la molécule d’anticorps peut ainsi se fixer sur des récepteurs portés par la membrane de cellules phagocytaires, macrophages et polynucléaires. Ces cellules ingèrent alors le complexe immun par phagocytose puis l’éliminent.
• Les anticorpsdu liquide extracellulaire ne peuvent atteindre les virus lorsqu’ils sont à l’intérieur d’une cellule. Spécifiques des protéines du virus, ils peuvent cependant agir sur les particules virales lorsqu’elles sont libérées dans le sang ou la lymphe, ce qui limite de nouvelles infections cellulaires.

II – La sécrétion des anticorps

1) Lymphocytes B et plasmocytes

• Les anticorpscirculant dans le milieu intérieur sont sécrétés par des plasmocytes. Ces cellules proviennent de la transformation ou différenciation de lymphocytes B, qui acquièrent des caractères sécréteurs.
• Les lymphocytes B précurseurs exposent à leur surface des immunoglobulines membranaires, qui servent de récepteurs pour l’antigène et qui ont la même spécificité que les anticorps ultérieurementsécrétés. Il existe une infinité de types différents possibles de lymphocytes B (plus de 106), se distinguant par la spécificité de leurs anticorps. La population de lymphocytes qui expriment le même type de récepteurs constitue un clone. Cette diversité, liée à la formation des lymphocytes, préexiste à tout contact avec un antigène.

2) La sélection clonale

• Seuls les lymphocytes B quipossèdent le récepteur complémentaire sont capables de fixer l’antigène. Les lymphocytes B sélectionnés se multiplient, ce qui conduit à la formation d’un clone d’un grand nombre de lymphocytes B de même spécificité. C’est la sélection clonale, qui s’accompagne de la différenciation en plasmocytes et de la sécrétion d’anticorps.
• Même si les capacités de reconnaissance préexistent à...
tracking img