Les psychotropes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4506 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Abergel Levana
Gautier Sixtine
Groupe 2

Les psychotropes

Sommaire

Introduction

I- Les psychotropes
II- Les effets
III- Mythes et réalité

Conclusion


Introduction

Un psychotrope est une substance qui agit principalement sur l'état du système nerveux central en y modifiant certains processus biochimiques etphysiologiques cérébraux, sans préjuger de sa capacité à induire des phénomènes de dépendance, ni de son éventuelle toxicité1. En altérant de la sorte les fonctions du cerveau, un psychotrope induit des modifications de la perception, des sensations, de l'humeur, de la conscience (états modifiés de conscience) ou d'autres fonctions psychologiques et comportementales.
Le terme psychotrope signifielittéralement « qui agit, qui donne une direction » (trope) « à l'esprit ou au comportement » (psycho).
 Les produits psychotropes existent à l'état naturel dans divers plantes ou champignons, voire venins ; ainsi, tout au long de l'histoire de l'humanité, la plupart des civilisations humaines ont utilisé des substances psychotropes dans des buts spirituels, divinatoires ou médicinaux.
Nousallons donc étudier les psychotropes, analyser les motifs de consommation, les conséquences de leurs usages et l’économie autour de cela, mais aussi l’acheminement des drogues dans le système nerveux. Puis dans un deuxième temps, nous en comprendrons les effets à travers 2 films qui nous particulièrement semblé réalistes : Requiem For A Dream et La cité des Dieux.
Enfin, dans une troisième partie ,nous approfondirons le rapport entre les psychotropes et l’imaginaire , avec les écrits d’auteurs célèbres faisant pour certains partis du « Club des Hashichins » mais aussi Timothy Leavy , et William S. Borroughs ; tous ayant eu un lien très étroit avec les psycotropes.

I – Les psychotropes

A- Motifs de consommation

Un psychotrope peut être consommé d'une manière récréative dans le butd'altérer intentionnellement la conscience, par exemple le café, l'alcool, la cocaïne ou le cannabis. Il peut être consommé comme un enthéogène dans un but spirituel par exemple la mescaline ou la psilocybine. Un psychotrope peut être consommé comme thérapie, par exemple l'utilisation de narcotiques afin de contrôler la douleur, de stimulants afin de traiter les narcolepsies ou les troublesdéficitaires de l'attention mais aussi des antidépresseurs ou antipsychotiques afin de traiter des maladies neurologiques ou psychiatriques, on les appelle souvent les médicaments psychotropes. La prescription de psychotrope peut parfois induire un usage détourné. Il peut être aussi consommé pour améliorer les performances physiques ou intellectuelles, on parle alors de dopants. Il peut être consommé dansle but d'assouvir un besoin compulsif dans le cadre de la toxicomanie. Il peut être consommé involontairement dans un but de soumission chimique : drogue de viol, sérum de vérité. La consommation d'un certain type de produit peut être liée à une mode ou à un moyen d'affirmer son appartenance à tel ou tel groupe social. Pour certains consommateurs, la consommation de psychotrope s'inscrit dans unmode de vie hédoniste ou antisocial, adopté préalablement à leur initiation aux drogues, la recherche du plaisir étant le fondement ou le but de la vie13.
Pour d'autres, la consommation de psychotropes constitue une modalité défensive contre des angoisses et des tensions contre lesquelles ils ne parviennent pas à lutter avec leurs seules ressources psychiques ; ces personnes qualifient parfois leurconsommation d'automédication sans que cela puisse avoir une justification médicale.

B- Conséquences de l'usage de psychotrope
L'usage répété peut conduire à une dépendance psychique, voire physique pour certaines substances comme les opiacés ou l'alcool. La dépendance constitue l'ensemble des symptômes liés à la prise d'une substance spécifique ; en cas de dépendance physique, le sevrage...
tracking img