Les rayons et les ombres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (554 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1) Commentaire, Les rayons et les ombres, 1840 (Victor Hugo)

INTRO

Victor Hugo, chef du film du romantisme, publie en 1840, Les Rayons et les ombres. A cette période règne une grandeinstabilité politique au sein de l'Empire. C'est pendant cette instabilité que s'exprime le mouvement romantique représentant le mal-être. De ce fait le poète va s'inspirer de la douleur (les ombres) de lasociété afin de les retranscrire dans ce poème. A travers cette publication, Victor Hugo prétend amener la poésie au plus près des hommes par l'intermédiaire de Dieu ( les rayons). Quelle est la fonctiondu poète dans la société selon Victor Hugo ? Nous montrerons l'utilité du poète par l'intermédiaire de Dieu et les Hommes, puis dans un second temps, que le poète est ancré dans le temps.

I- Lepoète: intermédiaire entre Dieu et les Hommes
1) Un Homme différent des autres
- « le rêveur sacré! » = Un homme bénie par Dieu
→ le « ! » accentue la force de cet Homme
- « Lui seul » x2 =insistance
2) Le poète est un élu
- « mène à Dieu » (dernier vers)
- « Dieu parle à voix basse à son âme » (v. 9)
- Anaphore: « lui seul a le front éclairé » (v.6)
→ caraicature représentant VictorHugo et son large front
3) Un comportement de christ
- « c'est lui, malgrè les épines » (v.11)
→ Les épines du Christ: référence à la souffrance qu'il endure
+ « marche, courbé » (v.13)
- Uneposition quasi-divine = « A tous d'en haut il la dévoile » (v.28)
→ au dessus de tous = le maître
4) Le poète agit pour tous les Hommes
- présent dans tous lieux: « Ville et déserts, Louvre etchaumière » (v.26)
+ « et les plaintes et les hauteurs » (v.27)
→ montre l'étendue des lieux où agit le poète

II- Un poète ancré dans le temps
1) Un passé à recueillir
- Image de récolte : « marche,courbé dans vos ruines, ramassant la tradition » (v.13 et 14)
- Anadiplose: « ramassant la tradition » (v.14) // « de la tradition féconde » (v.15) // « sort » (v.16) → lien temporel
- « Qui prend...
tracking img