Les rayons et mes ombres victor hugo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1976 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce poème à forme fixe composé de 6 dizains d’octosyllabes en rimes croisées et embrassées, le premier du recueil lyrique " Les Rayons et les ombres " publié par Victor Hugo en 1840 où le poète affirme avoir l’ambition d’écrire " Le poème de l’Homme ", est consacré à la fonction du poète. Victor Hugo reprend la tradition antique du poète inspiré par les dieux qui a pour ambition de guider leshommes (cf. " Fonction du poète ", manuel de français Hatier, p. 374). Il met en abyme le poète et la poésie dans cette poésie incantatoire pour faire le portrait du poète et définir surtout, ainsi que l’annonce le titre, le rôle qu’il s’attribue (cf. Thèmes de Narcisse et Prométhée : " Peuples ! écoutez le poète !/ Ecoutez le rêveur sacré ! ").

PORTRAIT DU POETE (intermédiaire entre Dieu et leshommes : 2 références à Dieu et 2 x le mot " âme ") : Un poète prophète : un être d'exception dans un texte aux connotations bibliques ; le rôle du poète : un mage avec l'expression d'une mission de guide visionnaire ; un guide associé aux difficultés sociales et politiques ; un être décrié mais engagé dans la cité malgré les insultes et l'incompréhension railleuse du " vulgaire " (le peuple, lafoule).

UN POEME ARGUMENTATIF :
Le choix de la poésie pour définir une conception du rôle du poète : la force des images et de la mise en situation ; la capacité persuasive des rythmes et des sons.

Pourquoi une forme poétique pour exprimer ce qui pourrait être dit en prose explicative et argumentative ? Il s'agit en effet d'exprimer une conception de la fonction du poète. On peut sedemander en quoi la forme versifiée sert les visées explicatives et argumentatives du poète dans cette poésie impressive qui vise à convaincre et à persuader. Par son pouvoir d'expression dense, en peu de mots, par ses images, la poésie donne ici à voir, en images bibliques ou antiques, mais aussi en images contemporaines, la vie difficile du poète, l'horizon flamboyant de l'avenir, les ombres, la foule.Par ses formules brèves, ses images, ses échos sonores, sa densité, l'agrandissement épique des pluriels, des termes collectifs (" les temps ", " en tout temps ", " haines ", "scandales ", " peuple ", " jours impies ", " jours meilleurs ", " utopies ", " avenir ", " peuples ", ombres ", " choses "), le texte s'adresse plus à l'imagination et à la sensibilité qu'à la raison et emporte l'adhésionpar l'élan " exclamatif " et le mouvement qu'il crée.

Une poésie lyrique à la fois incantatoire et argumentative pour définir la mission divine de la poésie :
Le choix de vers courts (octosyllabes) et de strophes assez longues (de 10 vers) : l'ensemble évoque des versets et confère à la forme même du texte des connotations religieuses, accentuées par la reprise, par exemple dans la premièrestrophe des trois malédictions successives (3 formes d'anathèmes) :
- " Malheur " + 2 vers ;
- " Malheur " + 3 vers ;
- "Honte " + 3 vers.

La reprise d'un rythme proche crée un effet incantatoire persuasif souligné par les points d'exclamation. Les vers courts permettent aussi des formules brèves et frappantes comme des slogans* (* étymologiquement : cris de guerre) :
- vers 2 au mètrerégulier coupé à la césure : " Chacun travaille// et chacun sert " (4//4) ;
- vers 13 : " Il est l'homme des utopies " ;
- vers 21 : " Il voit quand les peuples végètent " ;
- vers 25 aux coupes nombreuses qui créent un effet de syncope et accélèrent le rythme : " On le raille. Qu'importe ? " il pense. " ;
- vers 28 : " Il plaint ses contempteurs frivoles "

L'alternance de séquencescourtes et longues : certaines phrases plus longues occupent plusieurs vers avec des effets d'enjambement qui leur confèrent une ampleur épique, comme aux vers 15-20 ; ou 22, 23, 24.

Victor Hugo se détache de la conception romantique du poète enfermé dans sa tour d'ivoire* et réclame l'engagement de l'écrivain : cette revendication trouve son aboutissement dans les recueils postérieurs comme...
tracking img