Les relations entre la chine et la france à travers le presque boycott des jeux olympiques de pékin de 2008.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5496 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
Les relations entre la Chine et la France à travers le presque boycott des Jeux Olympiques de pékin de 2008.
1. INTRODUCTION :
Mise en situation :
Notre travail a pour objectif de mettre en exergue l’influence du presque boycott des Jeux Olympiques de Pékin et des émeutes tibétaines de 2008 sur les relations entre la Chine et l’UnionEuropéenne, en insistant particulièrement sur le cas de la France.
Indication de la problématique :
Nous allons donc nous concentrer sur deux hypothèses de départ distinctes : l’une concerne la révolte des tibétains, l’autre se concentre sur les motivations françaises du presque boycott des Jeux Olympiques par la France.
Plan :
Nous allons commencer par expliciter notre méthodologie. Ensuite, noustenterons de rappeler brièvement les grandes problématiques chinoises pour ensuite entamer une approche des relations franco-chinoises au point de vue politique et économique. Nous aborderons ensuite les Jeux Olympiques de Pékin et la révolte des tibétains pour tenter de répondre à nos hypothèses ci-dessous. Nous terminerons par la conclusion, suivie d’une bibliographie.
2. HYPOTHESE DE DEPARTA) Explication des hypothèses de travail.
Nous tenterons, au cours de ce travail de répondre à la question suivante : quelles sont les relations entre la Chine et la France et en quoi ont-elles été modifiées par les deux événements précités.
Nous sommes parties de deux hypothèses distinctes ciblant les deux axes de notre travail.
La première hypothèse concerne les Jeux Olympiques, etplus spécifiquement la période « post sélection » c’est-à-dire, s’écoulant entre 2001 et 2008 :
« Dans quelle mesure doit-on considérer l’attitude de volonté de boycott française face à l’organisation des Jeux Olympiques en Chine comme intéressée économiquement parlant ou comme la manifestation d’une volonté de défense des droits de l’homme ? »
La deuxième hypothèse porte quant à elle sur lestibétains durant 2008, l’année des Jeux Olympiques :
« La révolte des moines tibétains de 2008 se déroule au moment où tous les regards sont braqués vers la Chine, l’ouverture médiatique de la Chine est une occasion pour les tibétains de dénoncer leur situation. Cela a-t-il eu un effet positif sur leur situation ?»
B) Méthodologie.
Nous avons bien sûr pris un premier contact avec notreproblématique en cherchant tout d’abord une série d’articles scientifiques, venant essentiellement du CAIRN. En effet, notre problématique datant de 2008, très peu d’ouvrages y avaient été consacré. Par la suite, une fois nos hypothèses de travail établies, nous avons interrogé le Professeur Zintz, Vice-président du Comité Olympique Belge et Doyen de la faculté des Sciences de la Motricité. Celui-ci nousa grandement aidées à répondre à nos hypothèses de départ. Enfin, nous avons précisé nos propos grâce à une série d’ouvrages plus complets, référencés dans notre bibliographie.
3. LE BOYCOTT DES JEUX OLYMPIQUES DANS L’HISTOIRE
Pour mieux cerner les enjeux d’un boycott, il est important de voir tout d’abord que ce n’est pas un phénomène nouveau, le premier eut même lieu en 1896, quandl’Empire Ottoman boycotta les Jeux Olympiques grecs.
Les Jeux Olympique, de par leur résonance internationale, ont donc toujours été une occasion de protestation publique, comme aux Jeux Olympique de Mexico, scène du Black power américain. Nous verrons plus loin en quoi les jeux Olympiques de Pékin ont permis aux moines tibétains de faire valoir leur revendications.
4. HISTORIQUE DES RELATIONS ENTRELA CHINE ET L’UNION EUROPEENNE.
Pour pouvoir mettre en lien nos deux hypothèses et le contexte dans lequel nous souhaitons les intégrer, il est important de garder à l’esprit que deux visions des relations entre l’Union Européenne et la Chine sont à envisager. D’une part, l’aspect idéologique d’une politique de persuasion et d’induction des principes occidentaux des droits de l’Homme et...
tracking img