Les relations entre les usa et l’urss apres la seconde guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3325 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2008
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire
La deuxième guerre mondiale a été ce conflit qui a engagé plus d’énergie, plus de fonds, plus d’hommes que jamais. Elle se terminera après des pertes énormes en la victoire du camp allié sur les forces de l’axe, les vainqueurs, en l’occurrence les USA et l’URSS, se partagèrent la domination du monde, soutinrent la décolonisation et devinrent les vrai maîtres du monde : fournissant lesarmes, les fonds, la nourriture aux autres pays en vue d’assurer leur hégémonie. C’est ce cadre qui détermina le type des relations existantes entre les deux nations phares du monde post-seconde guerre mondiale. Les offres de guerre, les grosses dépenses faites pour des résultats négatifs conduisirent les puissances a se mettre ensemble dans une organisation internationale au modèle de la sociétédes nations mais avec plus des prérogatives et plus des moyens financiers. Cependant les deux grands vainqueurs de cette horrible guerre etaient tellement diferents sur le point ideologique qu’il aurait ete naif de croire, qu’une fois l’enemi commun aneanti , ils auraient pu s’entendre.

LES ETATS UNIS ET L’URSS APRES LA GUERRE

Qui veut la paix prépare la guerre. Les premiers affrontement oncommence a Berlin. Deux ideologies absolument antagonistes s’affrontaient dans un espace incroyablement petit et aucune des puissances ne souhaitaient aller a l’encontre de l’autre. Une cohabitation n’etait pas aisee , pou etre honnete elle etait carement impossible. Un sentimement de méfiance gagna vite du terrain et l’on se lança à une véritable guerre des stratégies, de développement, surtoutdans le domaine militaire, services secrets, d’information. Cette guerre non declaree mais sensible était si vive qu’elle a occupé plusieurs pages de l’histoire et pendant plusieurs années.

Les deux pays se sont disputés pendant environ 45 ans le leadership du mode, chacun voulant aligner après son idéologie le plus grand nombre de pays.On assista helas durant toutes ses annees a une veritablebataille de L’Est contre l’Ouest. Le mur de Berlin n’etait que la materialisation de ce conflit. Le monde entier fut sujet au « partage » des deux puissances d’adord l’Europe, puis l’Amerique du Sud, l’Afrique le Moyen Orient et Bien entendu l’Asie.

Autant dire qu’aucun continent n’a echappe a cette division ou guerre qui malgre les apparences s’est avere particulierement sanguinaire. Lacrise de Cuba la guerre du Vietnam, du Cambodge, d’Afganistan, d’Angola voila entre autre une liste peu exhastive des repercussions de cette bataille permanente. Chaque pays s’y prenait a sa maniere pour s’attirer de nouveaux allies

HISTORIQUE D‘UNE GUERRE NON AVOUEE

A la fin de la seconde guerre mondiale, L’URSS est encore communiste et les élections que Staline avait promis d’organiser à laconférence de Yalta, étaient truquées et n’ont fait que conforter le communisme en Europe. Ce faisant, Staline est en train de déclencher une guerre idéologique avec Truman, le président américain.
Le 12 mars 1947, le président Truman réagit aux élections truquées par une doctrine éponyme. Dans celle-ci, il dénonce les méthodes de Staline, mais il présente surtout le capitalisme comme le seulchoix économique permettant de bâtir une économie solide, fiable et durable. Les USA doivent être les chefs de ce mouvement et se doivent d’aider tout les pays pauvres, car ils considèrent que c’est la pauvreté qui est un facteur décisif dans le choix du modèle économique. En effet, le président américain présente comme modèle antagoniste au capitalisme, le modèle communiste qu’il définit comme étantle mal. Ce dernier est surtout choisi par les populations les plus pauvres, d’où la nécessité d’aider les populations pauvres pour éviter qu’elles ne « succombent à ce fléau ».
Cette doctrine semble purement idéologique, cependant derrière cela, pour parvenir à convaincre le maximum de personne, il y a surtout la promesse du plan Marshall que les USA ne veulent offrir qu’a des pays qui ne sont...
tracking img