Les relations internationales de 1945 a 1962

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4060 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation d’histoire
La guerre totale

Introduction :
En Février 1916, en plein hiver, alors que la plupart des soldats se sont déjà battus pendant plus de deux ans, débute la bataille de Verdun. Une vraie boucherie qui durera interminablement de février à décembre 1916. Les Allemands pensaient asphyxier l’armée Française, tandis que cette dernière tendait toute sa volonté pour nepas reculer. Ce conflit provoque un déchainement de violence, de fer et de sang. Chaque mètre carré de terrain convoité reçoit une tonne de munitions, de plus le bilan humain est terrifiant : 500 000 pertes au total, ce qui en dit long sur l’horreur de cette bataille. Toute l’armée française sera passée à Verdun. Au bout de dix mois de conflit et un déchainement d’artillerie, les deux armées n’ontpas concédé un centimètre de terrain. Gâchis humain, acharnement militaire, formation d’un paysage lunaire, Verdun est à elle seule le symbole de la Guerre 1914-1918. Mais près d’un siècle après les faits, il est encore légitime de s’interroger sur le mécanisme de la Guerre et sur les forces qui ont poussé les soldats à tenir dans des conditions inhumaines…
Ce cauchemar, européen dans la premièrepartie de 1914 devient avec l’intervention des colonies, du Commonwealth et des Etats-Unis en 1917 la première Guerre Mondiale de l’histoire. Jamais autant de pays ne s’étaient opposés sur un théâtre d’opération militaire et aucun conflit ne mobilisera autant ni les forces vives ni les économies des nations. De part l’engagement humain, politique, économique ainsi que le bilan humain ; la premièreGuerre Mondiale fut une guerre totale.

QESTION : Comment définissons une guerre totale ?

Afin de définir cette guerre totale, nous étudierons le front et son atrocité en première partie, en seconde nous nous pencherons sur la vie à l’arrière lors du conflit, pour finir nous analyserons ce qui rallie le front et l’arrière.

I – La Guerre totale au front
A- 52 mois deconflit
« Août 1914 ! Le tableau qu’offrit Paris pendant les premiers jours de la mobilisation demeure un des plus beaux souvenirs que m’ait laissé la guerre. La tristesse qui était au fond de tous les cœurs ne s’étalait point. Les hommes pour la plupart n’étaient pas gais ; ils étaient résolus, ce qui vaut mieux ». Ces mots de Marc Bloch dans souvenirs de guerre illustre l’état d’esprit des futurssoldats au lendemain de la mobilisation. En effet, le jeu des alliances plonge l’Europe dans une guerre dont on croyait vite en être revenu. Malheureusement ces jeunes soldats que l’on surnommera plupart « les poilus » vont vivre pour certains, ceux qui auront « la chance » de passer outre l’horreur des tranchées, cinquante deux mois d’enfer au front.
L’ordre de mobilisation, le 1er Août 1914,une fois lu sur les mairies ou entendu par la voix des gardes champêtres, les hommes âgés de 20 à 47 ans convergents vers les dépôts et les gares. A partir de ce jour, le conflit débute et ouvre l’ère des catastrophes pour l’Europe et pour le Monde : commencé sur le continent Européen, il se transforme en un immense affrontement mondial. La Guerre devient très vite « totale » dans la mesure où untrès grand nombre de civils furent frappés de plein fouet par le conflit : beaucoup connaissent invasion, occupation, ou même proximité des champs de bataille ; certains subissent les premiers bombardements aériens de l’histoire ; presque tous travaillent directement ou indirectement pour la Guerre, pour la nourriture et l’armement des combattants.
Les premiers mois de la guerre sont lourds en pertehumaine. Au bout d’un mois de combat, les Français ont perdu 100 000 soldats. La technique militaire est dépassée et les tenus sont archaïques. Les stocks de nourriture et les munitions commencent à être épuisés. Tout le monde sait maintenant que la Guerre sera longue et douloureuse. Pire encore, le front se stabilise, les deux armées se font face de la mer du Nord à la frontière Suisse, il ne...
tracking img