Les relations internationales depuis 1990

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 72 (17950 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1

Les relations internationales de l’ après guerre froide : Quel ordre mondial ?
Gilles DARIER, Professeur au lycée Gabriel Fauré (Annecy), Conseiller Pédagogique Académique - I.U.F.M de Grenoble Jean-Marie DARIER, Professeur au lycée de la Vallée du Cailly (Déville-lès-Rouen).
Ce texte reprend de manière développée les grandes lignes d’ intervention réalisée à Annemasse en avril 2004 dansune le cadre des journées portant sur les nouveaux programmes de terminale organisées par l’ Inspection Pédagogique Régionale. Dans sa version définitive, il a été modifié pour intégrer la réflexion de J.M DARIER. Les points clés de cette contribution ont été élaborés avec le concours de Louis-Pascal Jacquemond, IA-IPR, et la relecture a été assurée par Catherine Biaggi, IA-IPR.

PLAN :
I. « Lenouvel ordre mondial » : un concept récent qui pose problème :
A. "Le nouvel ordre mondial" un nouveau thème d’ étude du programme d’ histoire de terminale B. « Le nouvel ordre mondial », une expression porteuse d’ signification particulière une C. Les débats historiographiques autour du « nouvel ordre mondial »

II. « Le nouvel ordre mondial » : comme histoire des tentatives d’ une régulationdes relations internationales par l’ hyperpuissance américaine:
A. Hyperpuissance américaine et projet d’ pax américana une B. Les tentatives de régulation américaine face à l’ affirmation d’ autres pôles de puissance C. Le désir d’ une gouvernance globale par refus d’ ordre fondé sur l’ un hyperpuissance américaine

III. « Le nouvel ordre mondial » comme histoire des tendances nouvelles quistructurent les relations internationales :
A. De nouveaux défis ? : B. L’ Etat, un acteur dont l'influence décline? C. Le rôle croissant d’ autres acteurs internationaux:

2 Jusqu’ la fin des années 80, les relations internationales sont profondément marquées par la à bipolarisation issue de la Seconde Guerre mondiale. Pendant presque 50 ans, le face à face entre les Etats – Unis et l’ URSS,même en l’ absence d’ affrontement direct, est une véritable guerre, un conflit global et mondial. Cette guerre froide qui imprègne autant les calculs de politique intérieure que de politique extérieure à cause de sa durée, modèle les réalités politiques, économiques, sociales et culturelles du monde ; elle structure toute une époque. Elle est le canevas idéologique de référence qui permet de lire lemonde. Entre 1987 et 1991, ce système bipolaire disparaît. Maints repères, maintes stratégies politiques sont alors bouleversés. Privés d’ ennemi, les Etats-Unis désormais seule superpuissance doivent repenser leur politique étrangère. Dès 1991, le président américain G. Bush assigne à son pays une tâche ambitieuse : refonder « un nouvel ordre mondial sur des bases plus conformes aux principes etaux valeurs de la démocratie ».1 En l’ absence de leur grille d’ analyse traditionnelle, les politologues, les historiens cherchent de leur côté à comprendre ce monde de l’ après guerre froide et à trouver quel « nouvel ordre » régit les relations

internationales. Cependant c’ le désordre, l’ est instabilité, la complexité qui semblent régner en maître sur une « planète balkanisée » sans qu’apparaissent des recompositions géopolitiques pérennes. Dans ce contexte d’ incertitude, plus de 10 ans après la chute de l’ empire soviétique, les programmes officiels demandent expressément aux élèves de terminale d’ étudier le « nouvel ordre mondial ».

L’ enseignant ne peut alors éviter ces deux questions fondamentales : ? Quel sens donner à ce concept de « nouvel ordre mondial ? ? Quellehistoire des relations internationales peut-on enseigner aujourd’ ? hui

I. « Le nouvel ordre mondial » : un concept récent qui pose problème :
A. "Le nouvel ordre mondial", un nouveau thème d’ étude du programme d’ histoire de terminale :
1. Une nouveauté dans les programmes officiels : Ni les programmes officiels de 1995, ni leurs documents d’ accompagnement ne font explicitement mention d’...
tracking img