Les relations internationnales, 47/75

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1900 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION (Préambule) : A bord du cuirassé USS Missouri ancré en baie de Tokyo le 2 septembre 1945, lorsque le général américain Douglas Mac Arthur invita le général soviétique Kuzma S. Derevyanko à signer l'acte de capitulation de l'Empire du Japon, le monde assista à la fin de l'ordre international né en 1919 au Traité de Versailles. De facto1, il assistait également à la naissance d'unordre nouveau : la puissance aéronavale américaine désormais seule au monde dans ce domaine, étalant ses 125 porteavions et ses 1 000 navires de combat, paraphait un document officiel avec un représentant de « l'Armée Rouge » forgée par l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques (URSS), force terrestre humaine et mécanique de 380 divisions, sans équivalent dans l'Histoire et vainqueur de la «Grande Guerre Patriotique » après quatre années de lutte mais qui n'avait combattu l'armée nippone que pendant cinq jours. Les relations internationales seraient donc nécessairement dominées par celles de ces deux « superpuissances », alliées depuis 1941 mais placées devant le paradoxe de la reconstruction commune d'un monde en partie dévasté tout en gérant leurs propres intérêts.
PROBLEMATIQUE :comment la bipolarité amorcée par la fin de la Seconde Guerre Mondiale devintelle la substance des relations internationales de 1945 à 1975 ?
PLAN : 1 De l'alliance à la « Guerre Froide » : 19451953
2 L'équilibre de la terreur : 19531964
3 La lente émergence d'un monde multipolaire : 19641975
1. De l'alliance à la « Guerre Froide » : 19451953
1.1. La gestion de l'immédiat aprèsguerre en 1945 et1946
●La réorganisation commune du territoire européen selon les conférences de Yalta et Potsdam (février et juillet 1945)
●Le jugement commun des criminels de guerre allemands à Nuremberg de novembre 1945 à octobre 1946; puis, celui des criminels de guerre japonais à Tokyo de juin 1946 à novembre 19482
●Mais déjà des intérêts contradictoires poussaient à la rupture de l'alliance, annoncée parle discours de Sir Winston Churchill à Fulton (mars 1946)3
1.2. 1947 : la rupture de l'alliance et le début de la « Guerre Froide »
●L'attitude des Soviétiques en Europe de l'est et leur soutien aux rebelles communistes grecs et2/4
chinois provoquèrent une réaction majeure américaine : l'énoncé de la doctrine du
containment (endiguement) par le Président des EtatsUnis
Harry S. Truman (mars1947)
● Le plan Marshall (juin 1947) de reconstruction de l'Europe fut proposé à tous les pays
européens, y compris l'URSS mais fut rejeté par cette dernière
● La réponse idéologique soviétique à la doctrine de Truman : la doctrine Jdanov, suivie de la
mise en place du Kominform (octobre et novembre 1947). Le but était identique : saper la
légitimité de l'adversaire à l'abri d'un « bloc »idéologiquement uni
1.3. Un monde bipolaire organisé en « blocs », marqué par des conflits indirects entre les deux
superpuissances
● La logique d'organisation du « bloc de l'Est » : création de « démocraties populaires » par « la
tactique du salami » ou par coup de pouce du destin4 (exemple : le « coup » de Prague en
février 1948). Elle faisait face à la logique d'organisation du « bloc del'Ouest » : la
« pactomanie »5
● La première crise de Berlin (juin 1948 à juin 1949) : premier conflit typique de la « Guerre
Froide » en Europe qui aboutit à la séparation de l'Allemagne en deux Etats de part et d'autre
du « rideau de fer »
● la guerre de Corée (juin 1950 à juillet 1953) : Staline utilisa un dictateur à son image ; les
EtatsUnis
intervinrent sous le drapeau de l'Organisation desNationsUnies
(ONU).6
2. L'équilibre de la terreur : 19531964
2.1. la « coexistence pacifique » : un renforcement de fait de la logique
bipolaire
● la mort de Staline le 5 mars 1953 suivi du XXe Congrès du Parti Communiste soviétique en
février 1956 atténuèrent la tension de la « Guerre Froide » mais sans y mettre fin en
inaugurant l'ère de la « coexistence pacifique ». Le pacte de...
tracking img