Les relations sociale au travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6216 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Relations Sociales

au Travail

Sommaire

Introduction 3

1. L’histoire des relations sociales en France 4
1.1. Émergence du droit collectif 4
1.2. Les relations sociales au cours des Trente Glorieuses 5
1.3. Individualisation des rapports au travail 6

2. La représentation du personnel 8
2.1. Les instances représentatives 8
2.2. Les organismes syndicaux 123. Les conflits de travail et la négociation 14
3.1. La négociation 14
3.2. Les conflits 15
3.3. La solution 17

4. Un point de vue européen 18
4.1. L’Allemagne 18
4.2. L’Angleterre 19
4.3. L’Espagne 19

Conclusion 22

Bibliographie 23

Introduction

Les relations sociales définissent les rapports individuels et collectifs se nouant au niveau d’une entreprise àpropos du travail. Ces derniers sont parfois des rapports de coopération puisqu’ils permettent de parvenir à une production efficace. Mais ce sont aussi des rapports conflictuels car les intérêts des différents intervenants sont le plus souvent divergents voire parfois contradictoires. Ainsi, il semble nécessaire de mettre en place un système de gestion des relations sociales afin d’éviter lesécueils d’éventuels rapports conflictuels.

C’est essentiellement l’essor du capitalisme industriel qui a fait apparaître un nouveau type de relations sociales, le salariat. Ainsi, au début du XIXème siècle, le directeur d’entreprise dicte les conditions de travail et impose ses exigences à ses salariés. Cette exploitation ouvrière aboutit à la création d’une classe ouvrière marquée par le courantde pensée marxiste. Vont alors apparaître des épisodes de contestations violentes à l’image des canuts de Lyon en 1831. L’État va donc intervenir en érigeant plusieurs lois en vue de réguler les relations sociales. C’est la naissance du droit du travail. A côté de la loi, des régulations entre partenaires sociaux, représentants des salariés et représentants des employeurs, sont mises en place. Ils’agit de négociations collectives destinées à améliorer la protection des salariés.

La gestion des relations sociales est pour les entreprises un élément primordial pour parvenir à la « paix sociale » qui est essentielle à la performance globale des entreprises. Ainsi, d’un système de relations sociales plutôt contestataire au départ, nous voyons apparaître aujourd’hui un système basé sur lanégociation entre partenaires sociaux. L’État est alors mis en retrait, ce dernier désirant volontairement limiter son intervention.

De l’émergence du droit collectif à l’individualisation des rapports au travail, les relations sociales sont marquées par deux siècles d’histoire sur lesquels nous reviendrons dans une première partie (I). Puis, nous présenterons la représentation des salariés enFrance avec les différentes instances représentatives et la problématique de la représentativité syndicale (II). Nous aborderons ensuite la négociation collective qui parfois ne suffit pas à faire disparaître les conflits de travail (III). Enfin, nous essayerons de voir comment sont gérées les relations sociales chez certains de nos voisins européens (IV).

1. L’histoire des relationssociales en France

1.1. Émergence du droit collectif

C’est au siècle des lumières, en 1762, que la notion d’intérêt général est dessinée à travers Le Contrat Social de Jean-Jacques Rousseau. Pour Rousseau, l’homme est naturellement bon mais il est corrompu par la société qui va alors le pousser à agir égoïstement. Pour remédier à cette transformation de la nature humaine, Rousseau imagineun contrat social. Il consiste à faire accepter aux hommes d’abandonner une partie de leurs libertés afin de permettre la poursuivre de l’intérêt général. L’intérêt général est, pour Rousseau, le fait de l’État et il n’admet aucun groupe représentant des intérêts particuliers.

Cette idée est retranscrite dans la loi par le décret d’Allarde du 2 mars 1791. Ce décret supprime les...
tracking img