Les relations sociales en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5077 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
→Introduction

I- L’Etat des relations sociales en France aujourd’hui et le coût généré

1- Le manque de confiance des français

2- Des relations sociales tendues
a) Les contestations sociales
b) Le mal-être au travail
c) Les syndicats aujourd’hui

→Conclusion sur les coûts économiques et sociaux engendrés par les mauvaises relationssociales

II- Bref retour sur l’histoire des relations sociales en France

1- Une émergence difficile des syndicats

2- Les courants managériaux
a) De la répression au paternalisme
b) Management héréditaire/Management professionnel
c) La bureaucratie

III- L’avenir des relations sociales

1- Solutions envisagées par les auteurs
a) Latransmission des entreprises
b) Une redistribution plus universaliste
c) Une réforme de l’éducation et une sécurisation des parcours professionnels
d) La rénovation du dialogue sociale

2-La loi de rénovation du dialogue social dans la fonction publique

→Conclusion

Pour un souci de confort les sources seront citées à la fin dans la bibliographie.Introduction :

Selon l’Institut Mondial d’Economie, en 2004, la France était classée 57ème sur 60 pour la qualité de ses relations sociales en entreprises, et 99ème sur 102 pays selon le GRC (seul, le Venezuela, le Nigéria et Trinidad font pire …). Ces statistiques n’ont guère changées. Si bien que la mauvaise qualité des relations sociales semble être une caractéristique de laFrance. C’est en effet une donnée qui, comme nous le verrons, ressort dans beaucoup d’enquêtes, et ce de manière durable.
Les relations sociales désignent l’ensemble des rapports qu’entretiennent l’État, les salariés et leurs représentants, les employeurs et leurs organisations.
Un réel malaise s’est installé dans les rapports sociaux du pays : grève à répétition, désaccord constant entre lesacteurs du jeu social, insatisfaction des salariés au travail … . Le système français des relations sociales, comme on l’entend souvent, semble être à bout de souffle.
Certains, comme Yann Algan et Pierre Cahuc, dans un rapport présenté dans le cadre de la commission J. Attali sur la libération de la croissance française, assimilent cette crise à un vrai problème de confiance entre les acteurs dujeu social. Toutefois, il est certain que les évolutions économiques et sociétales, mais aussi l’histoire et la culture du pays impactent également sur les relations sociales. Pour éclaircir cela, il semble donc intéressant de revenir sur l’histoire des relations sociales de la France. Nous tenterons donc de répondre à la problématique suivante : qu’en est-il précisément des relations sociales enFrance, comment en est-on arrivé là et il ya t-il des solutions envisageables ?
Pour cela nous dresserons tout d’abord un constat sur l’état des relations sociales en France, avec notamment des faits d’actualités. Nous ferons ensuite un bref retour sur l’histoire des relations sociales de ce pays, avec notamment l’histoire syndicale du pays et les courants managériaux qui ont traversé notre pays.Enfin, nous terminerons par les solutions envisagées par le gouvernement et certains auteurs.

I. L’Etat des relations en sociales en France aujourd’hui

Les relations sociales en France sont parmi les pires des pays riches. De nombreuses enquêtes menées montrent que les français, plus souvent que les habitants des autres pays développés, sont plus méfiants envers leurs concitoyens, lespouvoirs publics et le marché. Cette défiance qu’entretient la France se fait ressentir tant sur les performances économiques que sur le marché du travail.

1- Le manque de confiance des français

De nombreuses enquêtes démontrent que les français sont plus méfiants envers leurs concitoyens, le marché et les pouvoirs publics, que les habitants des pays développés ; si bien...
tracking img