Les religions empechent-elles les hommes de s'entendre ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2382 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation de Philosophie.
Sujet : Les religions empêchent-elles les hommes de s'entendre ?

•Problématique
Le sujet invite au dépassement de deux thèses opposées : d'une part, l'idée que la religion favorise une unité au sein d'une seule et même religion et, d'autre part, l'idée selon laquelle la pluralité des religions nuit à l'unité de tous les hommes entre eux. Le problème est donc desavoir si c'est le simple fait de croire qui menace l'unité des hommes ou bien si l'obstacle n'est pas plutôt à rechercher dans la manière de croire (ou de ne pas croire). On s'interroge donc ici sur le rôle que les religions jouent dans l'unité qui existe entre les hommes ainsi que sur les conditions d'existence d'une harmonie entre les hommes.

•Introduction
La religion prend dans le monde desformes multiples et variées. Or, comme le suggère le mot « religion », qui signifiait à l'origine relier et respecter, la religion sem' ble bel et bien avoir pour fonction et pour vocation originelle de rassembler les hommes autour de croyances et de pratiques communes. Cependant, on ne peut nier que la diversité des religions fasse obstacle à l'harmonie qui existe entre les hommes et à la paix,chaque religion essayant de s'imposer comme détentrice de la vérité envers et contre toutes les autres. Dès lors, on peut se demander si les religions empêchent les hommes de s'entendre ou bien, au contraire, si elles favorisent leur unité. Le problème est donc le suivant : soit les religions ne favorisent qu'une unité toute relative au sein d'un groupe déterminé marqué par la même religion, soiton peut espérer, derrière les conflits religieux, la possibilité d'une entente plus universelle entre les hommes, laquelle se ferait grâce à la mise en commun et au partage de croyances très diverses mais s'enrichissant mutuellement de leurs différences. Pour résoudre ce problème, on pourra dans un premier temps se demander en quoi les religions favorisent une forme d'unité entre les hommes quiappartiennent à une seule et même croyance, puis pourquoi, à un niveau plus large, la diversité religieuse semble compromettre cette unité et, enfin, comment on pourrait permettre une entente entre les hommes au sein de laquelle les religions pourraient jouer un rôle.

I) Les religions comme facteurs d'unité au sein d'une même religion

A. Les religions comme liens entre les hommes

Le motreligion, qui provient des verbes latins religare ou relegere, signifie à l'origine relier, respecter ou encore rassembler. Les hommes « se relient » ainsi, depuis toujours, à un ou à plusieurs dieux et attribuent au divin à la fois une signification théorique et un sens pratique : le divin leur permet en effet de se représenter leur origine et le monde, et, en même temps, il leur suggère une moraleà travers des devoirs et des actions. Cette croyance et ces pratiques sont organisées et administrées par des intermédiaires entre le(s) dieu(x) et les hommes, de sorte à former une communauté religieuse (ecclesia en grec signifie communauté et a donné le mot Église). La religion, que Durkheim définit justement comme « l'administration du sacré », relie donc les hommes entre eux dans la mesure oùelle les rassemble par des croyances communes et au sein d'une même communauté. En ce sens, la religion est donc une manière d'unir les hommes entre eux puisque les hommes d'une même religion partageront les mêmes croyances et les mêmes pratiques. Ils seront donc unis par des représentations et des valeurs communes au sens où, d'une part, ils se représenteront le monde divin de la même façon (àtravers des dogmes) et où, d'autre part, ils agiront conformément à une même représentation du bien (à travers des rites).

B. Les religions comme facteurs de cohésion sociale

Plus largement, les religions assurent à une société et à une culture une unité qu'elles n' auraient pas sans elles. Durkheim montre ainsi qu'une société humaine a besoin de rassemblements et de cérémonies, lesquels...
tracking img