Les religions pour quoi faire?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1266 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Validation du cours  « Les religions pour quoi faire ? »
Par Julien Castel, pour le 15 décembre 2010.

A une époque mondialisée où les hommes migrent et voyagent, où les marchandises et les cultures s’exportent ; différents modes de vie, coutumes, et religions se côtoient. Il coexisterait aujourd’hui plusieurs milliers de religions distinctes sur Terre, et ce, sans prendre en compte lesfractures internes ou les cultes depuis longtemps disparus au fil du temps. L’existence de ces religions, aussi diverses et nombreuses soient elles, atteste de la volonté de l’esprit humain à chercher dans le divin, le spirituel, des réponses à des questions que l’homme se pose depuis son apparition ; de l’origine du monde à ce qu’il pourrait y avoir après la mort. Avant tout, il nous est important derappeler ce que signifie « religion ». On pourrait définir le terme religion comme étant « le débat de l'homme avec des puissances qui le dépassent et qui met en jeu la vie et la mort » dans des langues où le terme est issu du latin « religio ». Il faut savoir qu’il n’y pas de définition exacte pour religion, et que c’est un terme et un concept issu de la culture occidentale. En effet, le termereligion n’est pas universel et ne peut se traduire dans toutes les langues/cultures. Il existe bien entendu des équivalents mais chaque terme définit un concept plus ou moins différent. Par exemple, dans le Coran, le terme dîn, désigne avant tout les prescriptions de Dieu, en Inde le terme sanskrit धर्म(dharma) peut signifier « foi », « religion » ou « loi », alors que le sinogramme équivalent 宗教(zōng jiào) est connoté de l'idée d'un enseignement. La religion est donc rattachée à la culture et au mode de vie locale.
Nous sommes alors en mesure de nous intéresser au fait religieux, en axant notre étude sur une problématique:
Les religions, pour quoi faire ?
C’est l’intitulé du cours d’enseignement culturel auquel nous avons eu la chance de participer avec l’intervention d’intervenantsqualifiés.

Le fait religieux et les religions sont des sujets très vastes, d’une grande complexité, qu’il est impossible d’aborder réellement en quelques heures seulement. Néanmoins, nous avons pu apprendre, réfléchir, et discuter sur le fait religieux, qui est indéniablement plus qu’actuel. Les éléments importants de ce cours sont nombreux mais certains me paraissent essentiels pour traiterd’un tel sujet. Si l’on parle souvent des trois religions monothéistes majeures, à savoir le christianisme, le judaïsme, et l’islam, il faut bien comprendre que les religions, croyances, dogmes, existants sur le globe sont d’une très grande diversité. Il faut aussi savoir que l’histoire des religions est aussi affaire de société, de politique, de pouvoir... et que l’évolution d’une religion se faittoujours dans un certain contexte historique, il est donc préférable de se méfier des idées reçues, des préjugés, ou des généralités hâtives. Le religieux fait appel au spirituel, au divin, au sacré et se doit donc d’être respecté.

Bien que toutes les séances furent intéressantes, les séances qui ont retenu davantage mon attention sont les séances concernant le bouddhisme ainsi que la dernièreséance avec la présence de deux intervenants. Les séances concernant le bouddhisme m’ont fortement intéressé car c’est une religion qui nous est méconnue malgré son importante présence sur le globe, et principalement en Asie. De plus, la présentation de ce mouvement était, certes, non exhaustive et simplifiée, mais vivante et dynamique. Découvrir et comprendre les principes fondamentaux et l’espritdu mouvement bouddhiste fut donc un enrichissement personnel apprécié.
La dernière séance relevait du témoignage, du débat, tout en apportant des réponses aux questions posées. C’est ce qui m’a plu dans cette séance, échanger librement, avec une vision globale et actuelle des religions du monde, et de France notamment.

Le fait religieux et la(les) religion(s) sont des sujets qui me sont...
tracking img