Les retraites compte rendu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3050 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES RETRAITES

Introduction :

Depuis 1990, un système de retraite essentiellement basé sur des principes de cotisation et de répartition des actifs dans le but de financer la pension versée aux retraités à été instauré en France. Ce système a été sujet à de nombreuses réformes telles que la réforme de Balladur, l’échec du plan Juppé, la création du Fonds de réserve pour les retraites, laréforme Fillon ainsi que la réforme des régimes spéciaux. Aujourd’hui encore, ce système est soumis à une nouvelle réforme, la réforme de Woerth
Quelles sont les modifications apportées par cette dernière réforme ? Quelles réactions celle-ci engendre-t-elle ?
En premier lieu nous étudierons l’ancien système et ses réformes, nous verrons ensuite les caractéristiques de la réforme de Woerth ainsique l’avis du gouvernement sur celle-ci, puis nous finirons par définir les contestations qui en découlent.

I- Les retraites en France

De 1990 à nos jours, le système de retraite Français à été confronté à plusieurs réformes du nombre de 5.
- La première réforme étant la réforme Balladur, en 1993, celle ci se caractérisant par 5 principales mesures , elle requiert :
• que la durée decotisation nécessaire pour avoir droit à une pension à taux plein passe progressivement de 150 trimestres (37 ans et demi) à 160 trimestres (40 ans).
• la création d'une décote pour chaque trimestre de cotisation manquant.
• Une augmentation de la durée de carrière de référence.
• Un changement du mode d'indexation des pensions de retraites.
• La création d’un fonds de solidarité vieillesse (FSV)Cette réforme atteindra deux de ses buts , celui de la réduction des pensions (selon une étude de la Caisse nationale de l'assurance vieillesse des travailleurs salariés publiée en 2008, pour six retraités sur dix, la réforme Balladur des retraites de 1993 a conduit au versement d'une pension moins importante que celle à laquelle ils auraient pu prétendre sans réforme) et celui de la duréed’action (en 17 ans, la durée de cotisation moyenne n'aurait augmentée que de 8 mois ou moins).
- L’échec du plan Juppé qui s'attaque au problème des régimes spéciaux de retraite et au rapprochement du régime de la fonction publique au régime général qui sera voté au parlement, avec la bienveillance de l'opposition, mais dont le plan s’effondrera en 1995 à cause des grèves et dont le gouvernement faitmachine arrière, est à l’origine de la seconde retraite. En conséquence, le gouvernement votera dans la même année la mise en place de fonds de pension, dans le cadre de la "loi Thomas".

- La troisième réforme apportée est la création du Fond de réserve pour les retraites en 1999 dans le cadre de la loi de financement de la Sécurité sociale par le parti de gauche, au pouvoir depuis 1997. Conçucomme temporaire, son but était de couvrir la pointe de besoin de financement du régime général à partir 2020, anticipée pour des raisons démographiques. Cependant, ce fond ne recevra jamais les sommes à hauteur du besoin, estimé à 150 milliards d'euros.

- En 2003, la France est soumise à la réforme Fillon : celle-ci visera à instaurer une transition progressive de la durée de cotisation de tousles régimes, hormis les régimes spéciaux, vers 42 ans.
Quant aux fonctionnaires, ils se verront soumis à la décote par année manquante (5 % par an, dans la limite de 5 années) et leur durée de cotisation passera de 37 ans et 1/2 à 40 ans à l'horizon 2008, à raison d'un semestre par an.

En 2007 à lieu la réforme des régimes spéciaux, celle-ci est entrée en vigueur le 1er juillet 2008 et avaitpour objectif d’aligner la durée de cotisation des agents de la SNCF, des IEG et de la RATP sur celle du privé et de la fonction publique, comme l’avait plusieurs fois promis Nicolas Sarkozy lors de la compagne pour son élection présidentielle de 2007.
Cette réforme prévoit l'augmentation progressive de la durée de cotisation, de 37,5 ans en 2007 à 40 ans en 2012, pour bénéficier d'une retraite...
tracking img